Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 15Article 549256

General News of Thursday, 15 October 2020

Source: Cameroon Info

Manaouda Malachie cède enfin aux menaces de Ferdinand Ngoh Ngoh

Le ministère de la Santé Publique a entamé ce jeudi 15 octobre 2020 l'opération de démantèlement des centres spéciaux de prise en charge des patients du Covid-19 installés dans les stades devant abriter le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2021.

Au stade militaire de Yaoundé, les engins sont à l'oeuvre et ouvriers, par la force de leurs bras, procèdent au démontage des installations. Le patron de la Santé Publique s'est rendu sur les lieux pour évaluer le niveau de démantèlement. Et à ce moment de la journée, il était évalué à 80%.

Cette opération ne doit pas être perçue comme la fin de la pandémie du Coronavirus. «Le démantèlement ne devrait pas donner l'information à qui que ce soit que le Covid-19 est fini. C'est parce que nous avons eu une autre contrainte, qui est le CHAN (Championnat d'Afrique des nations 2021, ndlr), qui nous amène à nous déporter ailleurs», précise Malachie Manaouda.

Le ministre ajoute que «les menaces sont plus que jamais aux portes du Cameroun. Nous devons. Renforcer le respect des mesures barrières et porter systématiquement les masques».

Les menaces de Ngoh Ngoh


Ferdinand Ngoh Ngoh, le ministre Secrétaire d’Etat à la présidence de la République, avait adressé le 20 août 2020, une correspondance au ministre de la Santé publique à travers le ministre des Sports, dans le but de lui demander le démantèlement dans les meilleurs délais des centres spécialisés dans la lutte contre le coronavirus, installés dans certains stades à Douala, Limbe et Yaoundé.

Ngoa-Ekelle

Manaouda Malachie, le ministre de la Santé avait jusqu'ici présent refusé de s’exécuter. D’ailleurs, le 30 août 2020, le patron de la Santé publique au Cameroun affirmait que c’est Paul Biya, le président de la République qui avait instruit la mise en place des centres anti coronavirus et c’est le seul à lui donner des instructions sur le sujet en question. Deux mois après cette sortie, Ferdinand Ngoh Ngoh vient d’adresser lui-même, et de manière directe une nouvelle correspondance au ministre de la Santé publique pour lui demander sur un ton dur, de s’exécuter dans un délai de 24 heures.

«J’ai l’honneur de vous demander de faire démanteler immédiatement, dans les 24 heures, les stades de Ngoa-Ekelle à Yaoundé, Mbappe leppe à Douala et Middle farm stadium à Limbe, afin que les entreprises en charge des travaux de réhabilitation des aires de jeu puissent engager les travaux, de manière à pouvoir les livrer au plus tard au mois de décembre 2020, date de la prise en main des infrastructures par la CAF», avait écrit Ferdinand Ngoh Ngoh.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter