Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 23Article 604057

Actualités of Wednesday, 23 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Malickagate: Junior Zogo déballe tout sur le groupe 'Déconnons un peu'

Junior Zogo, activiste pro-Biya Junior Zogo, activiste pro-Biya

• Junior Zogo dénonce le groupe privé Whatsapp 'Déconnons un peu'

• Il demande aux membres du groupe qui sont les personnalités de présenter les excuses publiques

• S'ils refusent, il sera obligé de déballer leurs noms sur la toile ainsi que leurs numéros



L'ex commissaire de Police en exil, a fait un grand déballage sur le groupe whatsapp 'Déconnons un peu' en lien avec Martin Camus et son ami Wilifrid Eteki. Junior Zono révèle qu'il détient les noms des initiateurs, des proxénètes, les clients pervers etc. qui sont dans ce 'groupe de perversion'.

Il indique qu'il s'agit en réalité dans ce groupe des prédacteurs sexuels qui s'adonnent aux pratiques sexuelles déviantes à savoir l'homosexualité, l'échangisme, le lesbianisme contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

"Les proxénètes du groupe livrent les vidéos dans le fameux groupe et sont payés à près de 100 000f. Des vidéos des filles ou femmes nues qui sont payées par de grandes personnalités du cameroun. Les proxénètes se donnent alors à ce businness consistant à leur livrer les filles.

"13 ministres, 27 députés et 67 journalistes et 3 sénateurs membres du groupe. A eux s’ajoutent 17 conseillers techniques de ministères, 23 administrateurs civils dont 3 préfets en poste, une sous-préfète en poste à Yaoundé, 1 prêtre 17 femmes mariés dans le fameux groupe Whatsapp". Junior Zogo leur donne une semaine pour présenter des excuses publiques à Malicka et à toutes les femmes du pays pour les avoir déshonorer sinon il va publier le nom de tous ceux qui sont dans ce fameux club.

L'activiste pro-Biya met en garde ceux qui sortent déjà du groupe qu'il détient les captures d'écran de leur conversations et qu'ils ne payent rien pour attendre. Il leur promet qu'il va exposer cette affaire devant la justice camerounaise

Rejoignez notre newsletter!