Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 23Article 563984

General News of Wednesday, 23 December 2020

Source: 237actu.com

Malaise politique : les 'BENE' écartés de la gestion du pouvoir dans le Centre

Ce malaise s'est encore confirmé hier à la session du Conseil régional du Centre. Les Bene ont encore été marginalisés. Ils ne sont dans aucune commission et n'ont aucun poste dans ce bureau régional où le département du Mfoundi tout seul s'en sort avec deux postes, celui du Président du Conseil régional du Centre et du celui du Second secrétaire, tous deux Ewondo du Mfoundi, un département qui s'en sort avec 2 postes sur 7 pour les 10 départements que compte la région du Centre. Un mauvais partage qui biaise l'équilibre régional dans un contexte où le Maire de la ville est déjà un Ewondo Mvog-Atemengue du Mfoundi, le Président des Cvuc un Ewondo du Mfoundi, le Président du Conseil constitutionnel, le SGA du Comité Central du Rdpc... Tous des Ewondo. Sales temps pour les Bene qui meurent pour des péchés qu'ils n'ont pas commis. Analyses et commentaires...

S.M. Charles Atangana Ntsama était Chef supérieur des Ewondo et des Bene. La précision vaut la peine. Dans la logique de partage équitable du pouvoir, il faut bien prendre en compte cette nuance et intégrer toutes les sensibilités naturelles. Les Ewondo d'une part et les Bene d'autre part.

Des gens sont tellement assoiffés de pouvoir qu'ils ne sont même plus capables d'observer ou de faire observer que le Mfoundi ne méritait plus ce poste de Président du Conseil régional du Centre, puisque le Maire de la ville est déjà originaire du Mfoundi; que sur 10 départements que compte la région du Centre le Mfoundi seul ne saurait jouir et se réjouir de deux postes sur 7 au sein du bureau régional du centre (Le président régional et le 2e secrétaire du bureau régional); qu'aucun poste n'a été accordé aux Bene (seuls les Ewondo ont eu droit aux postes)...

Félicitation au Pr. Lysette Elomo Ntonga qui vient de sauver la face de la Mefou et Afamba au prestigieux poste de secrétaire en chef. Mais Lysette est Ewondo, elle n'est pas Bene. Félicitations à l'ancien Préfet Ndongo Ndongo qui pilote la toute première commission du Condeil régional du centre, la Commission des affaires administratives, juridiques et du règlement intérieur. Mais le Préfet Ndongo Ndongo n'est pas un Bene, c'est un digne fils Etenga de Bikok et qui fait honneur à la Mefou et Akono. Tous les autres postes ont été octroyés soit aux Ewondo, soit ailleurs. Certains départements ont même été lésés. Les Bene n'ont rien.

Le malaise est encore plus important au niveau où, en dehors des portes feuilles ministériels qui relèvent de tout une autre hypothèse de recherche, le partage des postes est bien concentré sur les Ewondo. C'est le cas du Président du Conseil Constitutionnel, le SGA du Comité central, le Président des Cvuc, le Maire de la Ville...


- Pourquoi tant de haine et de discrimination contre les Bene ?

- Qui sont ces gens aux mauvais visages et qui orientent très mal le décideur central contre les Bene ?

- Que se passe-t-il entre les Ewondo et les Bene au point d'observer un schisme aussi important dans la gestion du pouvoir ?

Nous y reviendrons....

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter