Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 14Article 562313

Politique of Monday, 14 December 2020

Source: 24cameroun.com/

Makak : le maire Mbogol lll du PCRN dans une solidarité agissante

Samedi dernier, Jean Jacques Mbogol lll – patron de l’exécutif communal de cet Arrondissement, tout en réitérant les condoléances des « Makakois » aux familles éprouvées suite au décès tragique des Dames Bilong Hermine Dorette et Ngo Djon Esther, a fait don d’un bateau à moteur mais aussi des gilets de sauvetage.

Une action accueillie avec joie et reconnaissance, bien que teintée de beaucoup de tristesse par les habitants du canton Longue qui en ont assez du danger qu’ils courent en permanence, eux ainsi que leurs enfants qui chaque jour, sont obligés de monter dans la pirogue pour se rendre en classe, de l’autre côté du fleuve.

Venir au devant des demandes des populations et combler leurs légitimes attentes

Et, pour atteindre cet objectif, les élus du Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale sont inscrits dans une nouvelle dynamique dans laquelle l’on tourne résolument le dos aux pratiques qui y avaient cours : On ne se contente pas de vaines paroles, qui se limitent aux simples promesses ; d’ailleurs, ces dernières n’engageaient que ceux qui y croyaient. On agit. D’où la remise de ses dons, quelques semaines après le drame.

Jean Jacques Mbogol lll – Maire de la Commune de Makak : « Déjà, je partage la souffrance des Populations ; je l’exprime ici là au nom de toute la Population de Makak, qui s’associe à la douleur des familles éprouvées…Il est important que par mesure de précaution, tous ceux qui traversent doivent porter un gilet…Je réitère encore, que tous les enfants, toux ceux qui traversent arborent ce gilet parce que nous ne voulons plus vivre de tels drames chez nous… ».

En outre, un cri de cœur a été lancé à l’endroit des Pouvoirs Publics afin qu’ils accompagnent les élus du Nyong et Kelle étant donné que les Populations ne sauraient se contenter des actions solidaires de leurs Députés et Maires.

Et, c’est dans cette logique que le président du Pcrn, a dépêché auprès du ministre des Travaux Publics, l’honorable Ndjip Bienvenu, qui pour cette circonstance, était accompagné par les chefs traditionnels et autres autorités afin d’exiger que les mesures annoncées il y’a plusieurs années déjà, notamment la mise à la disposition des Populations d’un Bac qui va faciliter la liaison entre les deux rives du fleuve Nyong soit effective.

Ce Bac, devra faire l’objet d’une révision permanente afin de conserver le moteur, étant donné que la construction du Pont ne semble plus d’actualité.

Pour les Députés du Pcrn, il est question de trouver des solutions pérennes, qui vont mettre les habitants des deux rives du Nyong à l’abri des drames comme celui vécu au mois de Novembre dernier.

Tous, sont engagés à poursuivre ce combat, jusqu’à ce que des « actions de saupoudrage soient abandonnées, parce qu’il en va de la vie de ceux leur ont donné le pouvoir, l’autorité de les défendre à tous les niveaux ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter