Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 04Article 595264

General News of Tuesday, 4 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Mairie de Bangangté: jusqu'où ira la violente guerre entre Niat et Ketcha Kourtès ?

Niat et Courtès Niat et Courtès

La vielle rivalité entre le président du sénat Marcel Niat Njifenji et le ministre Célestine Ketcha Courtès a gagné en intensité, dans l'affaire d'élection du nouveau maire de la commune de Bangangté. Cette élection dans laquelle chacun des deux cadres du RDPC a son candidat, rend difficile le processus électif qui avait pourtant permis d'élire le fils du président du sénat.


L'élection du Maire de Bangangté a été reportée au 6 mai 2021. Et pour cause, la session extraordinaire du Conseil municipal convoquée hier lundi 3 mai 2021 pour élire le nouveau Maire ne s'est pas tenue, car le quorum n'était pas atteint. En effet, selon nos informations, 16 conseillers municipaux sur 40 ont répondu présent. Le Préfet du Nde, Ewango Mbudu, a reporté la session extraordinaire à jeudi prochain dès 11h.

Et pourtant, lors des consultations pour la désignation du candidat au poste de maire, Éric Niat, fils du président du Sénat a battu d'une courte tête (21 contre 19) son concurrent Jean Lambert Tchoumi, proche de la ministre Ketcha Courtès. Alors que le conseil 100% RDPC de Bangangté, venait en principe entériner de manière officielle la victoire de Éric Niat, le camp d'en face a réussi donc à retarder le processus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter