Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 10Article 511516

General News of Sunday, 10 May 2020

Source: camer.be

Mairie de Bandjoun : David Kengne, le candidat qui veut créer une milice privée


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Mairie de Bandjoun. David Kengne, la panthère de Famleng (c'est son surnom) a annoncé sa candidature au poste de maire de Bandjoun. Ce qui porte désormais à trois le nombre d'aspirants au fauteuil mayoral à Pête Bandjoun avec le duo déjà déclaré et composé de Maptuè Fotso et Emmanuel Chatué.

Emmanuel Kengne, le 3ème candidat vient de lancé l'opération: "rassembons nos forces pour Bandjoun" dans une profession de foi contenu dans un document de 10 pages.

Pour Emmanuel Kengne Victor Fotso, 94 ans, est mort trop tôt!

Pour le natif de Famleng "Le départ précipité de notre regretté Patriarche Fotso Victor, nous engage tous les fils Bandjoun à nous donner, plus que par le passé, la main d’association pour relever le défi de porter toujours plus haut le flambeau de la prospérité de notre cité".

Augmenter les impôts pour garantir le salaire des employés communaux

Aux fonctionnaires communaux, David Kengne promet de garantir la régularité des salaires notamment par un renforcement des recettes de la Commune. Il voudrait aussi mettre à disposition un restaurant municipal qui préparera les repas pour le personnel de la mairie, les cantines des établissements scolaires et les touristes de passage à Bandjoun. Le restaurant municipal veillera à ses approvisionnements en privilégiant des produits d’origine bandjounaise et locale.

Les recettes municipales devraient également s'etoffer grâce à l’aménagement des espaces commerciaux locatifs et des parkings payants.

Kengne qui est par ailleurs le Président du club de football régional Stade de Bandjoun (sorte de D3) propose de créer un garage municipal pour l’entretien du parc automobile et les engins de la Mairie.

Créer une milice privée dans chaque quartier

David Kengne souhaite valoriser les milices privées pour assurer la sécurité publique, une sécurité publique qui relève pourtant du pouvoir régalien de l'Etat. Pour David Kengne: "Nous envisageons de créer au niveau de chaque quartier un comité de vigilance chargé de renseigner les responsables de la sécurité publique sur les présences et les actes suspects au sein des quartiers. En collaboration avec les chefs de quartier, les autorités administratives, les membres des comités locaux de vigilance recevront une formation de base sur les thématiques comme le respect des droits humains, la collaboration entre société civile et force de l’ordre dans le maintien de la paix etc…l’objectif des ces modules de formation étant de doter les comités de vigilance des compétences pour leur permettre d’être des relais utiles des forces de l’ordre".

Sur le plan social, David Kengne souhaite : "apporter des solutions pour aider les plus pauvres à faire face aux défis de la vie. [...] A ce propos nous proposons d’accroître, grâce à un lobbying au niveau du Ministère des affaires sociales, les aides aux veuves, aux orphelins, et aux chômeurs etc…"



Sur le plan sportif, la panthère de Famleng se propose de créer une école municipale de football pour la détection de jeunes talents.

Vacances de pouvoir à la tête de la mairie: ce que dit la loi
Conformément à la loi électorale, le maire sera élu par les conseillers municipaux.

Extrait de la Loi 2019/024 du 24 décembre 2019 portant code général des collectivités territoriales décentralisées

ARTICLE 205: (1) En cas décès, de démission ou de revocation du Maire ou d'un Adjoint au Maire, le Conseil Municipal est convoqué pour élire un nouveau Maire ou un Adjoint au Maire, dans les soixante (60) jours qui suivent le décès, la démission ou la révocation.

(2) L'intérim est assuré pendant le délai prévu à l'alinéa 1 ci-dessus par un Adjoint au Maire, suivant l'ordre de préséance ou à défaut, par l'un des cinq (05) Conseillers les plus âgés, désigné par le Conseil Municipal.

(3) En cas de vacance d'un poste d'Adjoint au Maire, les Adjoints en poste disposent sur les candidats au remplacement d'un droit de préemption, suivant l'ordre de préséance acquis à l'élection précédente.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter