Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 05Article 510325

General News of Tuesday, 5 May 2020

Source: abkradio.com

MRC : Celestin Djamen dévoile (enfin) ses véritables ambitions

Le Secrétaire National en charge des droits de l’homme et de la gouvernance au directoire national du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) Célestin Djamen sur qui pèse des rumeurs de démissions était l’invité de la matinale d’ABK Radio.

– A propos de l’ouverture des bars après 18h en pleine épidémie de coronavirus
« La mesure du gouvernement qui porte sur l’ouverture des bars après 18h est une mesure criminelle, totalement irresponsable. On a des chiffres affolants et c’est à ce moment que le gouvernement décide d’abandonner les camerounais à eux mêmes. C’est une mesure qui envoie les Camerounais à la mort. »

« Les camerounais ne sont pas surpris de la cacophonie dans les mesures prises par le gouvernement et les discours divergents ».

« On n’a pas à passer par un ministre pour faire un don à un Camerounais ou un hôpital. »

– A propos de la rumeur de sa démission du MRC pour rejoindre une autre formation politique
« J’ai fait 22 ans au SDF et je suis loin d’être le premier militant à quitter un parti pour un autre. »

« Un parti c’est comme une plante qui doit être revigorée, alimentée. »

« C’est la 13ème démission du MRC qu’on m’attribue. Ils m’ont d’abord envoyé au RDPC, au SDF… Je n’ai pas l’intention de quitter la MRC. »

« Je ne suis pas dans l’obsession des postes (pour penser à prendre la tête du MRC à la place de Maurice Kamto). Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. Je reçois chaque jour des tonnes d’insultes mais ça, c’est leur problème. »

« On ne peut pas me faire de reproches, je n’ai pas quitté ce camp pour rejoindre le camp d’en face. Mais j’ai effectivement eu des propositions. »

« J’aurais rejoint le PCRN ou le RDPC si j’étais une prostituée politique. Mais je n’y pense pas. »

« Les élections de 2025 vont fatalement arriver… Je pense qu’un homme politique doit être ambitieux. On m’a reproché d’être ambitieux. On m’a accusé d’être entré en politique pour le poste. Mais je suis simplement ambitieux. »

« Monsieur EKINDI a vadrouillé pendant 30 ans dans l’opposition pour finalement rejoindre le parti au pouvoir. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter