Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 01Article 570538

General News of Monday, 1 February 2021

Source: 237actu.com

MINTP: Nganou Djoumessi, le ministre qui a le don du business

S’il est originaire d’une région du pays qui a le talent de faire les affaires, l’actuel ministre des travaux publics est régulièrement cité par ses détracteurs d’être un affairiste patenté qui n’a aucune crainte pour la fortune publique.
Du secrétariat général de la Primature où il aura passé beaucoup de temps à son éphémère passage au ministère de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi a toujours su préserver son image enjoliveur d’un homme raffiné à qui l’on pourrait donner le diable sans confession. Pourtant, derrière cette image se cache un étrange personnage qui au-delà du tape-à-l’œil savamment orchestré avec les médias, l’on constate que malgré l’une des plus fortes allocations budgétaires du portefeuille de l’Etat, le pays manque cruellement d’infrastructures essentielles notamment de bonnes routes.

La faute à un maitre d’ouvrage dont les compétences commencent à être questionnées. Pourtant, conscient des différents manquements dans ce secteur des travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a sorti du sac magique, une sorte de poudre de perlimpinpin qu’il a pompeusement baptisée brigade des travaux en régie qui finalement s’est transformée en un autre gouffre à sous sans résultat probant avéré.

Ce qui est davantage déplorable c’est que ces derniers temps, le ministre des travaux publics, s’ébroue à procéder à des inaugurations de quelques routes à travers le pays comme pour montrer au président de la République qu’il était à l’œuvre. Et pourtant, son nom a souvent été cité dans des cas de malversations financières autour de ces projets routiers.

Projets routiers qui in fine, se révèlent mal faits et surtout hyper couteux. A notre humble avis donc, sa place est parmi les mauvais ministres de l’équipe Dion Ngute.