Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 12Article 519868

General News of Friday, 12 June 2020

Source: cameroon-info.net

Mécontentement: ça chauffe à l’hôpital protestant de Bafoussam

Ils ont entamé un mouvement d’humeur pour réclamer le paiement de ces arriérés de salaire.

Les employés de l’hôpital protestant de Bafoussam Plateau, dans la région de l’Ouest, n’en peuvent plus. Ils n’ont pas perçu leur salaire depuis un an.

Face à cette situation intenable, ils ont érigé des barricades à l’entrée principale de ce centre hospitalier, une œuvre sociale de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC), et devant le bureau du médecin chef du centre, le mardi 9 juin 2020, rapporte le quotidien Le Jour dans son édition en kiosque ce 11 juin 2020.

D’après le journal, sur les pancartes fabriquées pour la circonstance, on pouvait lire, « payez nos 12 mois de salaire»; «respect et professionnaliste obligés»; «respectez notre EEC, ses œuvres et ses employés»; «Nous disons non aux injures et aux dénigrements des malades et du personnel» entre autres. A l’unissons, ils scandaient, «nous voulons, nous tous nos douze mois de salaire».

Ce mouvement d’humeur intervient après une lettre de dénonciation adressée le 22 mai 2020 à la direction de la santé de l’Eglise Evangélique du Cameroun à Douala et un préavis de grève déposé à la direction de l’hôpital le 2 juin 2020.

A travers ce mouvement d’humeur, «ils dénoncent également le mauvais traitement infligé par la direction du centre à ses employés à savoir: les licenciements abusifs, les injures, les dénigrements et autres griefs», peut-on lire.

Une réunion de crise, à l’initiative du président de la région synodale de l’EEC pour la Mifi à Bafoussam., s’est tenue. «Malgré les assurances données par le Révérend Marie Victor Tiozang, les manifestants ont dit être prêts à tout mettre en œuvre afin d’entrer en possession de leurs dus», conclut le journal.