Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 20Article 536029

General News of Thursday, 20 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Méchanceté religieuse: quand le Diocèse d'Edea torture les enseignants à ciel ouvert

Un des enseignants en service à l'école du diocèse vient de faire des révélations au lanceur d'alerte Boris Bertolt. Ce dernier, sans hésiter a décidé de partager au monde entier, la méchanceté de l’Évêque Mgr Jean Bosco Ntep, qui refuse de payer les enseignants, malgré les moyens disponibles et les subventions. Pire, le prélat manœuvre pour ne pas avoir à payer les salaires.


Révélations


'Après votre publication sur la problématique du payement des salaire des enseignants dans le Diocèse d'Edéa, L'abbé EYABI Achille ( le SEDUC) a mis la pression à L'évêque Mgr Jean Bosco Ntep de libérer les subventions pour payer les enseignants qui ne sont pas rémunérés depuis plusieurs mois alors que les parents avaient déjà payé la scolarité de leurs enfants.

Suite à cette pression, l'évêque a affecté le SEDUC l'abbé EYABI Achille pour nommer comme nouveau SEDUC l'abbé Ligock qui est son propre fils car c'est celui là qui contribue facilement à la maltraitance des pauvres enseignants qui n'ont rien à manger depuis plusieurs mois.

Les délégués du personnel de sont rendus au près du nouveau SEDUC L'abbé Ligock pour réclamer leurs pauvres salaires et comme réponse obtenue : l'abbé EYABI Achille l'ancien SEDUC est parti en Europe pour passer les vacances et il n'a pas fait la passion de service dont les enseignants doivent attendre à la rentrée.

Voilà la misère que vivent les pauvres enseignants du diocèse d'Edea.', écrit l'enseignant qui a requis l'anonymat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter