Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 30Article 488164

General News of Thursday, 30 January 2020

Source: camerounactuel.com

Lycée Nkolbisson : l’élève assassin séjourne à Kondengui

La Division régionale de la police judiciaire du Centre a bouclé l’enquête. Depuis le 21 janvier 2020, Brice Bisse Ngosso, le présumé meurtrier de Boris Njono Tchakounté, enseignant de mathématiques au lycée classique de Nkolbisson à Yaoundé a été déféré au parquet du tribunal de première instance de Yaoundé, Centre administratif.


Il a été conduit dans cette juridiction par les éléments de la Division régionale de la police judiciaire du Centre (Drpj), où l’enquête préliminaire a été ouverte après l’incident survenu le 14 janvier 2020 au lycée classique de Nkolbisson. « Nous avons déféré ce jeune garçon au parquet pour meurtre. Il n’est pas revenu à la’ cellule, cela veut dire qu’il a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Kondengui. Maintenant, il revient à la justice de le juger car, la police n’intervient plus dans ce dossier », explique une source à la Division régionale de la police judicaire du Centre.


Selon les informations recueillies hier à la Drpj, l’enquête ouverte suite au décès de Boris Njono Tchakounté, a démontré que le casier judiciaire du présumé meurtrier était vierge. « Nous avons pu constater que ce jeune garçon a agi sous l’effet de la drogue », ajoute notre source. C’est le 14 janvier 2020 que l’enseignant Boris Njono Tchakounté a été poignardé dans une salle de classe de 4ème alors qu’il s’apprêtait à faire son cours. Depuis le mois de décembre 2019 avant la fin du premier trimestre, l’élève avait bagarré avec son enseignant. Mais ce cas d’indiscipline n’avait pas été soumis au niveau de la direction ‘de l’établissement.

Au début du deuxième trimestre, le jeune enseignant en cours d’intégration est venu annoncer à son élève qu’il devait être sanctionné par rapport au comportement qu’il a manifesté avant la fin du premier trimestre. Le 14 janvier, l’enseignant a voulu mettre hors de la salle l’élève. Malheureusement, ce dernier a opposé une farouche résistance.



Après avoir bousculé l’enseignant, l’élève avait poignardé à deux reprises son éducateur qui a rendu l’âme avant son arrivée au Centre hospitalier et universitaire (Chu), de Yaoundé. Après cet incident le présumé meurtrier âgé de 16 ans, avait pris la fuite avant d’être rattrapé quelques heures après par les policiers.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter