Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 25Article 615487

Actualités of Wednesday, 25 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Lutte contre le terrorisme : Atanga Nji renforce ses capacités au Nigéria

Le ministre Atanga Nji est au Nigéria Le ministre Atanga Nji est au Nigéria

• Le ministre Atanga Nji est au Nigéria

• Il s’outille pour mieux combattre le terrorisme dans la sous-région

• Le ministre est accompagné par une forte délégation


Le ministre camerounais de l’administration territoriale a participé le 24 août 2021 à Abuja (Nigéria) à une réunion de haut niveau sur la sécurité aux côtés de ses homologues de la sous-région. Il s’agit de la 8e session du Comité de sécurité consacrée aux “Menaces sur la sécurité des personnes et des biens et lutte contre le terrorisme“.

Parmi les groupes armés dans la région qu’il faut combattre dans la sous-région, le ministre camerounais a cité les séparatistes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

« Il est important de relever que nous allons mettre l’accent cette fois-ci sur les défis sécuritaires qui menacent nos nations. Après Boko Haram, nous avons ISWAP et nous avons des mouvements terroristes qui soutiennent les activités illégales dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Donc il est question de regarder profondément toutes les menaces et tous les défis sécuritaires afin que les deux délégations puissent mettre ensemble une stratégie permettant, on seulement de réduire ces menaces, mais il faut les éradiquer complètement », a déclaré Paul Atanga Nji.

La rencontre entre les deux pays voisins a pour but de proposer des pistes de solutions durables pour efficacement contre l’insécurité et le terrorisme qui ont pris corps tout au long des 2000 km de frontière commune entre les deux Etats, nous apprend Bertin Metsengue. Le patron de la diplomatie Nigériane de son côté a souligné la nécessité d’un plan de lutte concerté et coordonné et concerté entre les deux pays pour une parfaite maitrise des actions sur le terrain qui vont conduire à mettre un terme aux actions criminels et terroriste entre les deux pays, précise la même source.

En plus du ministre de l’administration territoriale, le Cameroun a été représenté aux travaux par les gouverneurs des régions et les patrons des services de sécurité.

Rejoignez notre newsletter!