Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 28Article 544795

Health News of Monday, 28 September 2020

Source: Le TGV de l'info

Lutte contre le paludisme: la plus grosse comédie organisée par le couple Biya

Il y a près d’un an le Président de la République est allé personnellement à la conférence de Lyon négocier la prochaine phase des subventions pour la lutte contre la paludisme, tuberculose et VIH en apportant une cotisation d’environ 3 milliards FCFA.

Cette forte mobilisation du Président a démontré l’importance du problème et la volonté de faire du sérieux. Mais grande est ma surprise de découvrir la légèreté du plan stratégique 2019-2023 visant à réduire l’incidence du paludisme dans le cadre de ces prochaines subventions. Ce plan se résume en 4 piliers:

- Le renforcement de la volonté politique;

- L’utilisation stratégique de l’information pour la prise de décision;

- L’adoption de meilleures politiques et stratégies de lutte contre le paludisme;

La coordination de la réponse nationale.

Vu sur cet angle et sans risque de se tromper, il est clair que les prochaines subventions pour la lutte contre le paludisme ne seront qu’un repas pour certains. Ce plan stratégique est LA PLUS GROSSE COMEDIE DES TEMPS MODERNES.

Comment comprendre qu’un plan stratégique se résume à des idées aussi vides de sens ?

1. Donc depuis plus de 20 ans d’existence du programme paludisme avec plus 200 milliards FCFA de dépenses, il n’y avait pas de volonté politique au point de prendre 4 ans pour renforcer cette volonté?

2. La lutte contre le paludisme, depuis plus de 2 décennies n’utilisait elle pas les informations pour la prise de décision? Si les informations n’existaient pas ou alors n’étaient pas utilisées, les rapports et les décisions s’appuyaient donc sur quoi depuis des années?

3. Toutes les politiques et stratégies de la lutte contre le paludisme existent au niveau du programme de lutte contre le paludisme (PNLP), alors quelles politiques et stratégies veulent ils encore adopter au lieu juste de procéder à un recadrage du programme?

Ce plan donne fortement l’impression que nous sommes au début de la réflexion sur la lutte contre le paludisme au Cameroun. Si c’est le cas, à quoi a servit les subventions pour la lutte contre le paludisme depuis plus de 20 ans, si en 2020, on va procéder à des activité de début de programme?
De façon globale, on constate directement que le plan des 4 prochaines années ne visent pas à lutter contre le paludisme, mais à nourrir certains avec l’argent des subventions négociées durement à Lyon par le Président de la République.

Les propositions pour lutter efficacement contre le paludisme existent. Pour cela, j’invite le Président de la République à se pencher sérieusement sur ce problème de paludisme qui depuis plus de 20 ans ne sert qu’à nourrir certains sans résultats.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter