Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 04Article 553861

Health News of Wednesday, 4 November 2020

Source: Actu Cameroun

Lutte contre le cancer du sein: 10 millions de Fcfa pour la prise en charge au Cameroun

Réunis autour d’un déjeuner de presse jeudi, 29 octobre dernier, l’agence Lpm Consulting en collaboration avec l’artiste Locko a présenté son initiative au public.

Allo docteur, c’est grave ? Le sujet est suffisamment alarmant pour mériter une attention particulière.C’est pour l’avoir compris que Lpm Consulting a songé à un déjeuner de presse marquant le début de la première édition de cette initiative qui s’étend du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021. En effet, dans le souci d’apporter leur soutien aux personnes vulnérables, l’agence s’est engagée dans la lutte contre le cancer du sein avec l’appui de l’artiste Locko, à travers le projet « Hope for Her ».

Conscient de ce que le cancer du sein se situe au premier rang des cancers à la fois les plus fréquents, mais aussi les plus meurtriers chez la femme, nettement devant le cancer du côlon-rectum et le cancer du poumon. A travers ce projet, qui a pour but d’accompagner les femmes atteintes de cette maladie, Lpm Consulting et l’auteur de « Sawa romance » ont mis à disposition un bon de prise en charge d’une valeur de 10 000 000 Fcfa pour les malades en situation de vulnérabilité avérée, aux travers des associations de lutte contre le cancer du sein, sur une durée d’un an.

« Hope for Her », est une initiative du groupe Lpm Consulting et de l’artiste Locko dont la mission est d’accompagner les patients vulnérables du cancer du sein. Les objectifs de ce mouvement sont principalement de vulgariser la cause en touchant environ % des femmes atteintes par la maladie, apporter du soutien aux associations consacrées à la lutte contre le cancer du sein et prendre en charge en moyenne 5 patients par mois. D’après les informations recueillies sur le terrain, les malades pris en charge seront recensés au travers des associations suivant le mécanisme mis en place notamment, l’étude de profil des personnes correspondant à la cible.


«Nous sommes une structure en perpétuel développement. Nous avons décidé de donner espoir aux femmes atteintes de la maladie, octobre se prête, comme le mois mondialement dédié à la cause, nous avons pensé qu’il fallait faire quelque chose. C’est vrai le cancer du sein n’est pas seulement en octobre, c’est un combat quotidien, c’est pour cette raison que nous avons pensé à cette initiative, pour la première édition qui s’étend sur un an.

A lire aussi
Résolution de la crise anglophone - Mgr Nkea : « je préfère qu’on parle d’espoir plutôt que d’optimisme »
Cette fois, c’est la mise en avant de la prise en charge, une somme de 10 000 000 Fcfa qui sera utilisée durant l’année, pour la prise en charge des cas vulnérables, chaque mois après l’étude des dossiers, en collaboration avec différentes associations qui deviendront partenaires », a reconnu la directrice marketing et communication Aldabella Nson.

Au nom des couches vulnérables
Et de conclure, « ce déjeuner de presse est un appel à participation, à information. Nous invitons les docteurs, les hôpitaux à nous soumettre des dossiers des patients atteints de ce mal. On espère qu’au bout d’un an on aura pu aider, toucher assez de femmes, et que l’initiative ira au-delà d’un an, au-delà du Cameroun ». Ce qui justifie le satisfecit de la représentante du ministre de la Promotion de la femme et de la famille, qui a promis l’accompagnement du ministère.

D’origine camerounaise, Lpm Consulting est une agence marketing et de communication, de relations publiques qui est présente dans plus de 10 pays d’Afrique, dont l’Afrique Centrale et de l’Ouest. D’après le chief executif officer Luc Prosper Moni, l’objectif c’est de démontrer que les agences peuvent aussi mener des actions à travers leur propre fond.

« Ce n’est pas la première que nous menons un projet, nous l’avons fait pour la Covid-19. Lorsque nous nous investissons c’est pour la couche vulnérable, par exemple sur la Covid-19, nous allions dans les communautés rurales, pour la sensibilisation », a-t-il signalé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter