Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 17Article 590284

General News of Saturday, 17 April 2021

Source: cameroon-info.net

Lutte contre le Paludisme: bientôt un insectarium au Centre pasteur du Cameroun

Le Conseiller de coopération et d'action culturelle de l'Ambassade de France au cameroun a effectué une visite, le 16 avril 2021, dans les locaux qui vont abriter cet établissement scientifique où l'on élève et conserve des insectes.
Le Cameroun disposera bientôt de son insectarium. Il sera logé au Centre pasteur du Cameroun.


L'ambassade de France au Cameroun, représentée par son conseiller de coopération et d'action culturelle, s'est engagée à accompagner le Cameroun, dans la mise en place de ce projet, qui permettra de réduire les dégâts causés par le paludisme. Des études révèlent que 80% de la population dans les zones endémiques portent le parasite plasmodium falciparum sans faire la maladie. Ces personnes asymptomatiques sont la cible des scientifiques du laboratoire de recherche sur le paludisme au Centre pasteur.

«On garde le système immunitaire des populations pour identifier les facteurs qui peuvent nous aider à développer de nouveaux vaccins contre le paludisme», indique Lawrence Ayong, chef service de recherche sur le paludisme au Centre pasteur.

Les recherches vont désormais prendre un coup d'accélérateur grâce à l'insectarium qui sera aménagé juste en face du laboratoire. Les locaux déjà apprêtés pour la circonstance, n'attendent que les appareils et autres matériels, qui seront mis à disposition par la France. Il est question dans un premier temps de donner le nécessaire pour permettre aux scientifiques locaux, en parfaite symbiose avec l'Institut de recherche et de développement, d'intensifier leurs travaux pour apporter des réponses plus efficaces contre le paludisme.

«C'est aussi de l'innovation technologique qui est tout aussi adaptée au Cameroun et en Afrique. Nous, l'ambassade de France, de part l'histoire qu'on a avec le Cameroun, on a le devoir d'accompagner cela», rassure Yann Lorvo, conseiller de coopération et d'action culturelle à l'ambassade de France au Cameroun.

Le paludisme demeure un problème majeur de santé publique au Cameroun. Le taux de prévalence de cette maladie, qui tue des milliers de personnes chaque année dans le pays, est de 26%. Elle est responsable d'à peu près 40% d'hospitalisation dans nos hôpitaux.

Opérationnel dans quelques mois, l'insectarium va améliorer le cadre et les conditions de travail de ces acteurs de la santé. Plusieurs partenaires dont la France vont apporter une contribution financière pour le succès de ce projet.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter