Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 19Article 581455

General News of Friday, 19 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Lutte contre le Covid : Jean Paul Tchomdou propose une stratégie de communication

L’expert en Communication et président de l’Association Camerounaise des Professionnels du Marketing et de la Communication (ACPMC) du Cameroun pense que si la proactivité du gouvernement est accompagné d’une bonne contribution, cela participera à mieux combattre la pandémie. Lire ici sa contribution


Ça y est, le Gouvernement a réagi ! Sur Hautes Instructions du Président de la République, le Premier ministre a annoncé les premières mesures de lutte contre le Corona virus. Elles sont au nombre de 13. A l’analyse, on peut voir se dessiner l’objectif primordial du Gouvernement, freiner ou empêcher le développement de la maladie. En tant que communicant les questions que je me pose sont : quelle est la stratégie de Communication qui accompagne ces mesures du Gouvernement ? Comment communiquer efficacement pour faire adhérer les camerounais à cette guerre commune ? Quelle peut être ma contribution ?

La réactivité ne suffira pas, seule la proactivité nous sauvera
Pour commencer, encourageons le Gouvernement qui depuis quelques jours s’est lancé dans une vraie dynamique de lutte contre cette maladie que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a qualifié de pandémie. Il était temps ! La stratégie adoptée est connue. La réussite de celle-ci passe par la proactivité plutôt que par la réactivité. Avec le Corona virus la réactivité est insuffisante, aucun pays au monde n’ayant les moyens de répondre à une épidémie à grande échelle. Les cas de la France et de l’Italie en sont la preuve. Aussi, cette proactivité doit être le fil rouge de toutes les actions. C’est pourquoi dès à présent, il faut prendre toutes les dispositions pour faire appliquer ou respecter les mesures édictées par le Premier ministre. Pour ce faire, toutes les entités, structures ou institutions publiques doivent montrer l’exemple et le faire savoir. Il est également important d’identifier tous les fournisseurs potentiels de solutions hydro-alcooliques et des kits pour les tests et faire le point sur les capacités actuelles et potentielles de fournitures, etc.

D’autre part, il est important de prendre en compte la probabilité d’une plus grande contamination et donc de réfléchir sur les mesures à prendre. Dans ce sens, il est urgent : de faire le point sur nos capacités de prise en charge médicales, les questionner et les améliorer ; de faire le listing du personnel médical et assimilé mobilisable en cas de pandémie et de les localiser ; d’identifier les espaces d’accueil au-delà des hôpitaux, y compris les gymnases, salles de sports ou stades, etc. De même, la réflexion sur la sortie de la pandémie devra être engagée.

La contribution de la Communication

Le rôle de la Communication c’est de donner du sens à la stratégie globale. En s’appuyant sur la stratégie du Gouvernement d’éviter la propagation de la maladie, il est important voire primordial de travailler à éviter le brouillard communicationnel né des interventions contradictoires récentes des ministres de la santé et des Sports. De même, il faut éviter à l’avenir les mauvais signaux envoyés par des personnalités de premier rang qui ont pour conséquence d’accentuer le scepticisme des camerounais.
Vouloir éviter la propagation de la maladie c’est adapter un certain nombre de comportements sains qu’il convient de définir, d’énumérer et de publiciser. Une fois les comportements et gestes à développer définis, il convient de concevoir les messages en fonction des supports. Le Gouvernement doit produire une liste de spécialistes, de « spokes-person » disponibles 24h/24h, et les distribuer aux médias. Ces « porte-parole » doivent être permanemment à la disposition des médias afin de répondre aux questions des journalistes.

Toujours dans le domaine de la Communication, il est important de :
- Finaliser, si ce n’est fait, en rapport avec la stratégie de gestion de la crise, la stratégie de communication de crise définissant de manière claire les objectifs de celle-ci, les messages-clés à faire passer, les supports à utiliser et la cadence de diffusion, les personnes-ressources, etc. A ce stade, le Gouvernement ne doit faire l’économie d’aucun média ou support. Un pool média doit être rapidement créé pour la presse en même temps qu’un Kit média doit être conçu et distribué aux journalistes. Les radios communautaires et rurales doivent être fortement impliqués et les médias sociaux fortement intégrés ;

- Concevoir une identité visuelle et sonore sur la pandémie et la distribuer dans tous les médias audio-visuels ainsi qu’à la presse écrite.
- Mobiliser et utiliser les relais et leaders d’opinions pour amplifier les messages ;

- Faire instituer dans tous les médias audiovisuels un « Flash Corona Virus » toutes les heures ou deux heures.
- Concevoir des animatiques pour la télévision, sur les gestes ou comportements à adopter. Ces anima tiques doivent avoir des déclinaisons en radio et presse écrite et être fortement diffusées dans les médias sociaux ;
- Concevoir et animer un site Internet ainsi qu’une application Corona Virus Cameroun pour donner toutes les informations liées à la gestion de la maladie et répondre aux questions ou préoccupations des populations ;
- Susciter et encourager sur les réseaux sociaux les challenges #jeluttecontrelecoronavirus (par exemple ou #stopcoranaviruscameroon). Les membres du Gouvernement, les élus du peuple, les hommes politiques, les hommes d’affaires ou chefs d’entreprise, les journalistes, les sportifs de haut niveau, tout citoyen devraient être fortement encouragés à participer à ce challenge.

- Identifier et mobiliser les influenceurs sur les réseaux sociaux et leur transmettre les messages-clés à diffuser ;
- Valoriser dans les médias les meilleurs exemples et pratiques de lutte contre la maladie ;
- Produire et diffuser des reportages sur comment les populations s’organisent pour mener une vie à peu près normale malgré les conditions difficiles ;
- Produire et diffuser des « testimonials » (des témoignages) de gens qui se battent contre la maladie ou qui l’ont combattu et s’inspirer de leurs exemples ;
- Fournir aux animateurs des matinales et autres émissions télés et radios, des « abcédaires » ou petits guides sur le Corona virus ainsi que les messages-clés à diffuser.
- Concevoir une campagne de communication Oudoor (affichage, banderole) en s’appuyant sur l’expertise des agences de communication locales qui ne demandent qu’à participer ;
- Produire des « story-telling »/reportages sur le personnel médical qui se sacrifie pour les autres.

La lutte contre le Corona virus est l’affaire de tous. L’Etat seul, ne pourra gagner le combat. Il est donc urgent et capital que chaque camerounais apporte sa contribution. Cela peut commencer par la mise de son expertise au service de tous, par l’adoption du comportement qui sauve et la diffusion autour de nous des bonnes pratiques à adopter.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter