Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 17Article 506092

General News of Friday, 17 April 2020

Source: 237online.com

Lutte contre le Covid-19 : Miss ronde et belle fait sa part

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et dans l’optique de la mise en application des directives du gouvernement, Marina Baboga Monegnoko a offert des masques de protection aux femmes du marché d’Etoudi et à l’orphelinat « Eau vive pour le bien-être humain » à Emana bonne fontaine dans l’arrondissement de Yaoundé I.

Le triumvirat composé de Marina Baboga Monegnoko, Miss ronde et belle Cameroun 2020, la première dauphine Merry Winnie Ghislaine Batoum et la deuxième dauphine Aude Maëlle Keumejio ont distribué 300 caches nez au marché d’Etoudi dans l’arrondissement de Yaoundé I, le lundi 13 avril 2020. Par la suite, elles se sont rendues à l’orphelinat « Eau vive pour le bien être humain », au quartier Emana dans le même arrondissement, où elles ont également distribué les caches nez et un kit sanitaire de 50 litres pour le lavage des mains à l’eau coulante. Cette campagne de sensibilisation sur les mesures barrières éditées par le premier Ministre chef du gouvernement était coordonnée par la présidente du comité d’organisation Miss ronde et belle du Cameroun, Dorette Bouwé Ndjiele. Au marché Etoudi, la pédagogue de circonstance Merry Winnie Ghislaine Batoum a expliqué aux femmes du marché comment porter un masque, et pourquoi elles doivent se protéger.

« Cette action se situe dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au Cameroun. Ce combat est une affaire de tous et de toute. C’est pour cela qu’il convient d’expliquer aux bayam-salem, qui sont les plus exposées à la covid-19, les prescriptions du gouvernement en vue de barrer la voie à l’évolution du coronavirus. La meilleure méthode pour se protéger du coronavirus est l’hygiène. Si vous voulez vraiment vous protéger et protéger les autres, c’est cachez nez ; c’est le lavage des mains, c’est le gel hydroalcoolique, c’est la distanciation sociale », a ainsi insisté Merry Winnie Ghislaine Batoum. Dans la même veine, la deuxième dauphine a quant à elle présenter les avantages des caches nez. « Quand vous le portez, le soir à la maison, vous devez le laver et le sécher. Le lendemain matin, avant de le porter, vous devez le repasser. Quand vous arrivez à la maison, vous ne devez pas entrer dans la maison avec vos habits du marché, ni accepter que vos enfants vous touchent. Car, vos habits peuvent être infectés par le coronavirus. Vous devez lavez vos habits et vous-même, arborer les nouveaux vêtements et les nouvelles chaussures avant d’entrer dans vos maisons. Si vous ne le faites pas, vous mettez vous et vos familles en danger », conseille, Aude Maëlle Keumejio Nomeny.



Comment porter le masque
On peut rester confiné à la maison, mais on ne peut pas s’en passer de la nourriture. C’est pourquoi nous sommes venues vers vous aujourd’hui parce que vous recevez toutes les couches de la société. « Face à la pandémie qui terrasse le monde, nous en tant que concours de beauté, nous nous sommes dit que, nous sommes proches du peuple, c’est le peuple qui élit la miss, et ce n’est pas le moment de les laisser s’enfermer. Nous sommes là pour les apprendre comment porter un masque ; comment l’utiliser et comment le laver. Par la suite, nous avons appris aux femmes bayamsalem comment laver les mains avec de l’eau coulante et du savon. Nous sommes là aujourd’hui, pour les amener à sensibiliser les personnes qui viennent auprès d’elles. Nous allons les apprendre les mesures barrières. En les formants elles vont formes leurs clients et les membres de leurs familles. Ainsi, les clients qui viennent vers elles par jour, seront épargnés du coronavirus », explique Dorette Bouwé Ndjielé. Comment vous avez pu observer, sur 10 personnes, il y a en moyenne 07 personnes qui portent le masque. Ils se disent que la covid-19 est un fake new, pourtant, le Cameroun compte déjà près de 848 personnes testées positives au covid-19.

Au Centre d’accueil « Eau vive pour le bien être humain » : orphelinat et encadrement des enfants déshérités des groupes défavorisés des personnes en détresse, la plus ronde et belle femme du Cameroun a appris aux enfants de 5 à 15 ans, les règles d’hygiène barrières contre la covid-19 et une séance pratique de lavage des mains à l’eau coulante avec du savon. « Aujourd’hui, nous avons fait une descente sur le terrain, qui consistait à remettre des kits sanitaires de protection, à des mamans qui vendent au marché Etoudi. Par la suite, nous sommes allées dans un orphelinat au quartier Emana à Yaoundé, porter le messager des mesures barrières contre la covid-19. Nous les avons distribué les masques et un kit pour se laver les mains. Nous avons discuté sur le virus et la prévention. Nous les avons donné les conseils pratiques pour ne pas contracter le virus », a déclaré Marina Baboga Monegnoko.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter