Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 19Article 556990

Actualités Régionales of Thursday, 19 November 2020

Source: Actu Cameroun

Lutte contre l’insécurité: Mbankomo lance la riposte

Une rencontre tenue mardi dernier a permis d’aplanir les contours d’une stratégie commune afin de ramener la sérénité au sein des populations de cet arrondissement.


Asseoir un plan de riposte collective en cette veille des fêtes de fin d’année, encline à la propension du grand banditisme. C’est l’objectif qui a motivé la concertation entre les autorités administratives, traditionnelles, les forces de maintien de l’ordre et les responsables des comités de vigilance de la ville de Mbankomo le 17 novembre dernier.

Au cours des échanges, le sous-préfet qui conduisait les débats, a pris pour prétexte ce braquage spectaculaire récemment perpétré par des malfrats et qui ont délaissé leur victime de la rondelette somme de 18 millions Fcfa.

« Suffisant pour sonner l’alerte », a-t-il martelé. Et de conclure qu’en cette période de veille des fêtes, « les bandits autant que nous-mêmes, veulent aussi bien fêter. Il sera donc question pour eux, de multiplier les forfaits. A nous, il importe de contrecarrer leurs actions pour le bien de tous ».

Dans les 66 villages de l’arrondissement, la situation n’est guère reluisante. Vols, agressions et incivisme constituent la pitance quotidienne de certains riverains. Des témoignages des victimes et des chefs traditionnels, certains éléments constitutifs de ces comités de vigilance sont très souvent à l’origine de ces actes répréhensibles. Eux qui regorgent en leur sein, de plusieurs consommateurs de drogues et autres solutions hallucinogènes.

Pour le décrier, les forces de sécurité révèlent l’importance de mener sur le terrain, une enquête de moralité rigoureuse dans le recrutement desdits comités. Un réarmement moral à l’effet de séparer le bon grain de l’ivraie. Surtout que d’emblée, certaines brebis galeuses de ces comités tendent à se substituer aux forces de l’ordre et en profitent pour régler des comptes à leur entourage.

A leur tour, la jeunesse qui assure prioritairement cette veille, déplore l’absence d’un matériel de riposte conséquent. La disparition de leurs collègues abattus par des malfrats il y a peu, suffit pour les démotiver. Les comités ont également souhaité la mise sur pied d’une véritable coordination de leurs mouvements, question d’en optimiser l’efficacité. De cette synergie, l’on annonce prochainement un large spectre de formations sur les modules de civisme et d’éthique en faveur de la jeunesse de Mbankomo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter