Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 01 22Article 454491

General News of Tuesday, 22 January 2019

Source: journalducameroun.com

Lourdes sanctions: la Chine prive Biya de 130 milliards

En cause, le non-respect des engagements contractuels par la partie camerounaise.

Port de Kribi, projet Sanaga, les autoroutes Yaoundé-Douala et Kribi-Lolabé, le projet E-National Higher Education ; ou encore l’acquisition des avions MA60, etc. Autant de projets exécutés au Cameroun avec l’aide de la Chine. Problème, le partenaire chinois a gelé le décaissement de fonds pour la poursuite desdits projets.

La Chine entend ainsi manifester son mécontentement face au non-respect des engagements par la partie camerounaise. Plus de 130 milliards FCFA ont ainsi été gelés par le partenaire.

Blocages


Dans le détail, il s’agit de près de 3 milliards FCFA dans le projet d’acquisition d’avions MA60. La Chine a retenu ces fonds destinés à parachever les activités du projet, ceci du fait de l’absence d’un « Control Account » que devait ouvrir le Cameroun.

LIRE AUSSI: text

Pour l’autoroute Kribi-Lolabé, Eximbank China a décidé de suspendre le décaissement de près de 3 milliards FCFA en l’absence de la signature d’un accord sur le concessionnaire de cette infrastructure routière. Le dossier est encore à l’étude dans les services du Premier ministre.

Près de 3 milliards FCFA également suspendus pour la construction de l’autoroute Douala-Yaoundé. L’entreprise CFHEG, qui réalise l’ouvrage, exige le paiement des décomptes par le gouvernement camerounais.

Contrats non-signés

Pour le reste, la Chine reste sourde, depuis juin 2018, aux appels de fonds du gouvernement camerounais dans les projets de l’autoroute Kribi-Lolabé (près de 50 milliards FCFA), l’autoroute Yaoundé-Douala (plus de 21 milliards FCFA), de mise en place du E-National Higher Education, dont la première phase a consisté en la distribution de 500 000 ordinateurs aux étudiants ( plus de 10 milliards FCFA) ; et le projet d’adduction en eau potable de la ville de Yaoundé à partir du fleuve Sanaga (plus de 37 milliards FCFA). Total des financements suspendus, près de 130 milliards FCFA.

Quant à la phase II du projet de construction du port de Kribi, la Chine a refusé de signer l’Accord sur le Mécanisme de Remboursement des prêts (RMA) contractés proposé par le Cameroun.