Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 12Article 573127

General News of Friday, 12 February 2021

Source: Actu Cameroun

Lors de son message à la jeunesse, Maurice Kamto n’a insulté personne - Wilfried Ekanga

Militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun vivant en Europe, il pense que le discours de son président national était porteur d’espoir pour la jeunesse camerounaise.

Lors de son message à la jeunesse, Maurice Kamto n’a insulté personne. Comme à son habitude, son discours était soigné, poli, vivifiant, porteur d’espoir et saupoudré d’un exemple concret vers la fin, sur le programme politique du MRC (la formation trimestrielle des écoles de métier).

A l’inverse, Mvondo-Casper lui, a été tout autant fidèle à lui-même. Après les « apprentis-sorciers », les « maquisards », voici donc venir les « démons ». Dans l’absolu, le fantôme d’Etoudi est devenu le dirigeant qui insulte le plus au monde derrière Donald Trump (Et le premier depuis le départ de celui-ci). C’est le seul point commun entre les deux, car malgré le Coronavirus, Trump laisse les Usa là où il les avait trouvés, c’est-à-dire à la première place économique, militaire (et donc politique) mondiale.

Ainsi, Mvondo-Casper n’a copié que les insultes, mais pas l’infrastructure. Et c’est exactement la doctrine qu’il a inculquée à ses ouailles : « Trichez les délestages, les inondations, les meurtres et les mots grossiers, mais pas la croissance et l’innovation technologique. »

Et puisque son discours était vide comme le crâne de l’autre, même ses adeptes n’ont justement rien pu en retenir de factuel, à part ces pitreries verbales servant à faire diversion. Car il ne peut pas parler du bilan (évidemment nullissime) du DSCE, 10 ans après son entrée en vigueur. Il faut donc remplir l’espace avec du vide.

Et il faut annoncer la prochaine arnaque (le SND), tout en sachant que cette énième coquille vide séduira les zombies cantateurs comme depuis 38 ans.

LA NAÏVETÉ COMME CARBURANT
Je pensais que les insultes étaient le monopole de l’opposition. Je pensais que ce sont les MRCistes qui répondent toujours par l’invective au lieu d’argumenter. Force est de constater que la sardine a bel et bien pourri par sa tête, puisque les discours de Casper sont comme son règne : MI-SÉ-RA-BLES.

Ses fidèles ont repris ses insultes depuis 24 heures et les distillent à tout va, pour ensuite jouer les humanistes quand on les appellera des Wamakouliens acéphales (sans tête).

Incapable de remettre en question sa médiocrité, son banditisme politique et la clique de malfrats tribalistes qui a resserrés autour de lui, Mvondo-Casper ne voit la faute qu’en dehors. C’est par le même tour de magie qu’ils ont réussi à désigner la Résistance comme une bande de « terroristes violents », alors qu’ils sont les seuls à avoir les armes, à torturer au SED, à enfermer des femmes de ménage, à chasser leurs compatriotes d’Ebolowa et à cacher des cadavres de journalistes assassinés, comme Samuel Wazizi

Dans la foulée, Ngoh Ngoh (le véritable président) lui a inséré trois noms dans son discours dont il n’avait jamais entendu parler, histoire de récolter là où il n’a pas semé, exactement comme ils l’ont fait pour Francis Nganou, Samuel Eto’o, Françoise Mbango, et qu’ils ont voulu reproduire sur Kylian Mbappé, Paul Georges Ntep ou encore Samuel Umtiti. Voilà un pays qui vous prive de CNI et de passeport pour voyager, et qui après, surfe sur votre réussite quand vous avez pu accéder à la lumière par vos propres efforts, parfois en ayant pris la mer.

L’archétype même d’un État voyou, où règne le wamakoulisme.

EN BREF :
Partez à la conquête du monde sans passeport et sans ministère de la diaspora, et revenez bâtir le pays sans budget public alloué à la recherche et à l’innovation privée. Ne critiquez pas les 3000 milliards de la CAN disparus et supportez que nous n’ayons pas d’autoroutes malgré le prix du kilomètre à 7 milliards. Ne soyez pas comme ces antimodèles qui menacent de tuer leur propre mère au couteau en Europe, ou qui sont au bord de la folie et multiplient les vidéos de bagarres et d’yeux enflés parce qu’on les a ramenés au Cameroun.

Ne faites pas comme ces démons de la haine mal éduqués par leurs parents, qui fuient l’ENAM et retournent à Paris à tout prix alors que le pays est beau. Soyez patriotes, ne passez pas plus de temps à Genève qu’à Yaoundé et n’attendez pas que les combattants de la diaspora forcent votre rapatriement pour redécouvrir les joies du terroir.

Vive le wamakoulisme

Vive l’enfumage séculaire

Vive la Crevettonie

Ekanga Ekanga Claude Wilfried

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter