Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 05Article 571585

General News of Friday, 5 February 2021

Source: www.camerounweb.com

Libération de Mamadou Mota : Ilaria Allegrozzi jubile

La chercheuse senior de Human Rights Watch Ilaria Allegrozzi se réjouit de la libération de Mamadou Mota. Sur son compte Twitter, la spécialiste du Cameroun, indique que le vice-président du MRC ne devrait pas être en prison.

« Bonne nouvelle, Mamadou Mota, vice-prés du MRC, est sorti de prison aujourd’hui. Il a purgé sa peine. Il n’aurait jamais dû être arrêté. D’autres dissidents demeurèrent en détention faisant l’objet d’accusations motivées par des raisons politiques.

Arrêté en juin '19 suite de la répression des manif organisées par son parti, Mota n’avait pas bénéficié de l’arrêt des poursuites d'oct 2019, en raison des allégations de son implication dans la mutinerie de juillet 20219 à la prison de Yaoundé,

Selon ces avocats, lorsque de la mutinerie, Mota avait été battu par 1gardien de prison+1gendarme qui lui avaient fracturé un bras. Mota avait été emmené au centre de la Direct de la sécurité où il avait été maintenu à l’isolement pdt 12 jours.

Selon ces avocats, lorsque de la mutinerie, Mota avait été battu par 1gardien de prison+1gendarme qui lui avaient fracturé un bras. Mota avait été emmené au centre de la Direct de la sécurité où il avait été maintenu à l’isolement pdt 12 jours
Plus de 130 dirigeants, membres de l’opposition sont tjrs en détention après leur arrestation pour avoir participé à des marches pacifiques en sept 2020. En jan, une cour d’appel a rejeté la remise en liberté de B. Nissack et d’A. Fogue, 2 membres du MRC », a-t-il déclaré.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter