Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 03Article 570940

Politique of Wednesday, 3 February 2021

Source: camer

Les yeux doux de Bapooh Lipot à Paul Biya

L’ancien député Upc demande aux militants du parti historique de soutenir le chef de l’Etat face aux forces de déstabilisation.

Robert Bapooh Lipot, ancien député de l’Union des populations du Cameroun (Upc) ne cache plus son admiration vis-à-vis du président de la République Paul Biya. Cet ancien élu du peuple vient d’adresser une lettre aux militantes et militantes de l’Upc pour leur demander de soutenir le président de la République du Cameroun. En dehors de l’Upc, Robert Bapooh Lipot appelle toute la classe politique camerounaise à l’alliance de symphonie républicaine et patriotique pour soutenir le président de la république face aux multiples plans de déstabilisation du Cameroun.

« Le Cameroun est un grand chantier en ce moment. Cela est l’oeuvre d’un homme, le président Paul Biya qui, par le biais de la grâce et de la ruse de l’histoire depuis 1982, a su inscrire son action dans le sillage des pères fondateurs de l’indépendance du Cameroun. Discrètement, avec abnégation et témérité, au-delà des obstacles construits sous ses pieds par les officines et leurs satellites locaux pour contrecarrer son attachement à la sauvegarde de la souveraineté et l’unité du Cameroun, il a démontré à suffisance que son amour pour sa patrie pouvait transcender ces obstacles majeurs et déterminer de manière immuable le destin des générations futures », précise Robert Bapooh Lipot.

L’Alliance de symphonie républicaine et patriotique de soutien à l’action politique du président Paul Biya, à en croire l’homme politique, doit se déployer au sein de la classe politique et de la société civile. Il affirme que c’est un travail de préparation des consciences citoyennes à la défense de la souveraineté et l’Unité du pays. Robert Bapooh Lipot salue les actions menées par le président de la République depuis e déclenchement de la crise socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en octobre 2016.

« Le président de la République ne cesse de démontrer sa volonté à résoudre cette crise. La libération de plusieurs prisonniers anglophones impliqués poursuivis dans les tribunaux, son appel lancé aux séparatistes à déposer les armes, la création de la Commission nationale pour le bilinguisme et le multiculturalisme, l’organisation d’un Grand dialogue national sont quelques réalisations qui prouvent que le président Paul Biya est déterminé à mettre fin à cette crise », relève-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter