Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 05Article 554065

General News of Thursday, 5 November 2020

Source: Cameroon Info

Les vies de nos enfants ont été volées, inutilement supprimées - Mgr Abraham Kome

L'homme de Dieu s'est exprimé dans le cadre de la 45ème assemblée plénière des évêques qui se tient depuis le 3 novembre 2020 à Yaoundé.

Le massacre de Kumba continue de susciter de vives réactions sur le plan national et international. Après les leaders politiques, les acteurs de la société civile, c'est au tour de l'église de se prononcer sur l'attaque des hommes armés dans une école de Kumba, dans le département de la Mémé, région du Sud-Ouest, qui a coûté la vie à 7 enfants et fait une dizaine de blessés.

Depuis mercredi, les évêques du pays sont reunis à Yaoundé dans le cadre de leur 45ème assemblée plénière. L'évêque de Bafang, Mgr Abraham Kome, a profité de l'occasion pour condamner cet acte monstrueux qui émeut encore tout le pays.

«Les vies de nos enfants ont été volées, inutilement supprimées. Exécuter un tel projet sur des innocents sans défense et porteurs d’avenir indique que l’on a atteint le degré le plus élevé de la perversion de l’intelligence humaine», s'est indigné le président de la Conference Épiscopale Nationale du Cameroun (CENC) dans les colonnes de CameroonTribune paru le 4 novembre 2020.

Notons que le Premier ministre Joseph Dion Ngute préside, ce jeudi 5 novembre 2020 à Kumba, la cérémonie des obsèques des élèves dont la vie a été sauvagement arrachée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter