Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 07Article 595990

General News of Friday, 7 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Les vérités du ministre du tourisme Bello Bouba Maigari

Un nouveau cadre de référence pour le développement du Cameroun à l’horizon 2035 Un nouveau cadre de référence pour le développement du Cameroun à l’horizon 2035

Avec pour crédo la promotion et la consommation du « Made in Cameroon», le ministre du Tourisme Bello Bouba Maigari et de loisirs dévoile dans cette tribune, l’axe majeur des engagements de son département ministériel pour 2021. Lire en intégralité sa tribune.

« L’adoption et l’implémentation de la Stratégie Nationale de Développement (Snd30) de la décennie 2020-2030, en plus de se présenter comme nouveau cadre de référence pour le développement du Cameroun à l’horizon 2035, ouvre des nouvelles perspectives et impose des défis nouveaux.

Dans le domaine du tourisme et loisirs, la Snd30 assigne au secteur comme objectif principal, l’accueil d’au moins 3.500.000 touristes internationaux et un nombre extensible à l’infini de touristes internes. Ce nouveau cadre de référence étant axé sur le développement, la promotion et la consommation du « Made in Cameroon», il apparait clairement que notre secteur devrait également y concourir, d’où la préférence et la priorité accordées au tourisme interne à travers le déplafonnement de ses objectifs chiffrés. En d’autres termes, il nous est désormais demandé d’inviter, apprendre, inciter et encourager les Camerounais ainsi que toute personne vivant au Cameroun à consommer Camerounais, en optant ainsi pour la préférence nationale en matière de consommation des produits touristiques et des loisirs. Cette nouvelle vision appelle donc à une remise en question et une remobilisation de tous les acteurs, voire une redynamisation de tous les partenariats, mais aussi à une revalorisation et promotion innovantes de nos richesses, ressources et potentialités touristiques susceptibles de permettre l’atteinte de cet objectif. Il s’agit d’un vaste chantier qui, dans sa globalité vise à booster l’offre des produits touristiques phares du terroir sur le plan national, régional et local.Pour y parvenir, il est indispensable d’accomplir certains préalables que sont : l’accessibilité, la viabilisation, la sécurisation, l’aménagement, l’exploitation, la sensibilisation et l’éducation de masse à la consommation des produits touristiques locaux, éléments catalyseurs de l’amélioration de la destination Cameroun, mieux encore des destinations du Cameroun.

En la matière, notre pays le Cameroun dispose d’une diversité d’atouts touristiques qui font de lui un concentré de « Toute l’Afrique dans un pays », véritable Afrique en miniature. On comprend dès lors pourquoi il n’est plus nécessaire de risquer beaucoup et de dépenser énormément pour découvrir ailleurs, ce que l’on retrouve au bas de sa porte ou à quelques encablures de chez soi. Outre la diversité et ses variétés humaines, culturelles et ethniques, mais aussi la multitude de ses paysages naturels, l’on peut également pratiquer ici le tourisme balnéaire, l’écotourisme, le tourisme ornithologique, le tourisme cynégétique, le tourisme gastronomique, le safari pour ne citer que ceux-là. Fort de ce potentiel, le Ministère du Tourisme et des Loisirs, à travers sa stratégie sectorielle de gouvernance participative, appelle et exhorte les autres administrations et acteurs privés, à œuvrer pour une synergie d’actions à la consommation des potentialités touristiques du Cameroun. Se faisant, ils contribueront ainsi à la promotion du tourisme interne. Dans cette perspective, le Mintoul s’engage à accompagner les partenaires publics et privés, dans l’organisation des excursions pour leur personnel. Cette offre en termes d’expertise et d’assistance techniques concerne également les Collectivités Territoriales Décentralisées (Ctd). Ces dernières pourront alors mettre sur pied, des politiques de création, d’aménagement et d’exploitation des infrastructures de loisirs que sont les sites touristiques et autres parcs d’attractions. Cette politique volontariste contribuera inéluctablement à la lutte contre le chômage des jeunes d’une part, mais aussi au développement économique et socio-culturel de ces entités décentralisées d’autre part. Dans le cadre de la promotion du tourisme et des loisirs, il est question dans cette perspective, de mettre en place des mécanismes de facilitation d’accès aux sites touristiques et autres activités qui vont permettre d’asseoir la culture du tourisme responsable et durable au sein des populations Camerounaises. Pour ce faire, il va s’agir de :

-l’initiation à la promotion du tourisme au sein des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) ; -l’appui aux ONG, associations et promoteurs du tourisme et des loisirs ;

-la mise en œuvre du projet sur la propriété intellectuelle et le tourisme gastronomique ; -la mise en fonctionnement des différents sites touristiques ayant un niveau d’aménagement avancé ;

-l’opérationnalisation d’un plan de communication digitale tout azimut ;
-la sensibilisation accrue à l’organisation des visites et circuits touristiques en marge de toute activité et manifestation des administrations et organisations publiques et privées ;

-le développement de la culture des départs familiaux, groupés et/ou collectifs en vacance, à travers la mise en œuvre des saisons de vacances ;
-le soutien à l’organisation des excursions, randonnées, ballades et voyages de découvertes, de plaisance ou d’évasion ;

-l’intensification et l’encadrement de l’organisation des colonies de vacances et des camps aérés ;

-le renforcement du dialogue avec les promoteurs et acteurs du secteur pour la pratique d’une politique commerciale et des offres dédiées et adaptées à la clientèle locale »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter