Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 06Article 586438

General News of Tuesday, 6 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Les séparatistes du Cameroun et du Nigeria veulent faire une coalition

Ces groupes armés entendent se réunir u Nigeria dans les prochains jours afin de mettre sur pied une stratégie pour déstabiliser les deux pays.
Des sources dignes de foi annoncent une rencontre entre le financier du terrorisme Ambaboys Lucas Ayaba Cho avec plusieurs groupes terroristes du delta du Niger ce Vendredi 09 Avril. Au menu des échanges, négociation d’une base arrière dans les localités contrôlées par les séparatistes nigérians afin de mieux combattre les forces de Défense nationale du Cameroun. Ayaba Cho est la face visible de l’impérialisme occidental qui depuis 20 ans planifie de refaire la carte d’Afrique. Comment le Nigeria et le Cameroun font pour mettre à nu les plans ourdis de déstabilisation.et rester debout malgré tout ?

Depuis le déclenchement de la crise sécuritaire du NOSO, il n y a que le Nigeria qui a exécuté le mandat d’arrêt international émis contre les financiers du terrorisme au NOSO..les pays comme les Usa, la Norvège, la Suède, la Belgique, la France et bien d'autres ont toujours refusé de s’exécuter pour en faire des outils de chantage. Le Cameroun ayant refusé de céder à ce type de chantage malsain, alors les impérialistes ont décidé d’en faire un instrument de déstabilisation. Malgré la résolution 2462 du conseil de sécurité que les pays comme la Russie ou encore la chine ne cessent de demander l’application en faveur du Cameroun stipulant l’extradition des financiers du terrorisme à l’Etat victime, des pays comme les Usa, la Norvège et plusieurs Etats de l’UE font la sourde oreille. Cette sourde oreille n’est pas hasardeuse mais fait suite au plan vicieux de certains états occidentaux de faire imploser certains Etats africains susceptibles de favoriser la Renaissance africaine. Le Cameroun et le Nigeria sont parmi sinon les deniers verrou et socles de la Renaissance africaine. Il devient donc impératif de les détruire.

Pourquoi le Cameroun et le Nigeria constituent une menace réelle pour l’occident ?

Le Nigeria est la première économie d’Afrique et de surcroit pays le plus peuplé du continent noir. Ce pays a refusé de participer à l’infamie de la création de l’Eco une excroissance du FCFA monnaie de servitude pour contrôler son économie. Il a choisi de faire chemin seul non sans lorgne le Cameroun qui a mis un terme à la servitude monétaire le 26 Décembre 2020 et qui contrôle l’économie de 5 pays de sa sous-région. Le Nigeria comme. Les pays de la Ceac gravitent autour du Cameroun pour l’inciter à créer non plus une monnaie locale mais une monnaie communautaire à 11 Etats de la CEEAC et plusieurs Etats de la CEDEAO .cette monnaie à terme pourrait très vite faire aboutir le projet de monnaie unique pour tous les pays d’Afrique signant de ce fait l’hégémonie du dollars américain. Le sachant, la seule chose à faire est d’imploser ces deux pays pour en faire une dizaine de pseudo d’Etat un peu comme le Sud Soudan ou l’Erythrée. Ces pseudo états n’ont aucun poids et ne sont bons qu’à l’exploitation servile.

Ayaba Cho, une preuve de l’implication des Usa , la Norvège et la France à la déstabilisation du Cameroun !

Si les pays ci-dessus cités, veulent polir le terrorisme Ambaboys, ils sont tous d’accords que Boko Haram est un groupe terroriste. Seulement pourquoi ces pays continuent de protéger le criminel Lucas Ayaba Cho qui a donné en fin d’année 550 millions de Fcfa aux chefs terroristes de la secte islamiste pour sous-traiter les combattants terroristes Boko haram afin de venir commettre les crime au Noso. Malgré les mandats d’arrêts ces pays n’ont jamais voulu s' exécuter. Ces financiers circulent dans ces pays sans être inquiété. Pourquoi ces Etats se disant lutter contre le terrorisme continuent au vu et au su de tous de soutenir les terroristes Ambaboys ? C’est parce que ceux-ci sont les leurs et font leur sale boulot un peu comme au sud Soudan.

Les acteurs

Ce plan de recolonisation de l’Afrique a plusieurs acteurs. Outres ceux qui sont bien connus à savoir les états impérialistes et les Ongs internationaux, il y a les suppos internes à ces Etats. Pour le cas du Cameroun, alors que Ayaba Cho la face visible de l’impérialiste occidental a relancé. Le financement de Boko Haram et que les attaques de Dabanga qui se sont soldées par un cuisant échec le 28 Mars dernier justifie ce financement, les suppos internes ces politicards à qui les ambassadeurs de certains pays occidentaux ont demandé de susciter. Les soulèvements populaires du coup ces affamés à qui l’on a donné qui 30 millions ou 10 millions pour d'autres pour arriver à agiter les foules avec pour prétexte le code électoral.

Cet argent est arrivé au pays grâce à la nébuleuse CSCI. Voilà pourquoi le Minat mettait en garde ce sulfureux homme politique qui est un minable Pantin de l’Elysée. L, Arrivée du sous-préfet dans cette salle de traître pour certain et indiques pour d’autres n’était pas anodine. L’objectif affiché est que pendant que les terroristes au NOSO et à l’extrême Nord seront en train de lancer de l’offensive que ces satrapes qui se disent opposants vont agiter sur le plan interne le pays. Cela va diluer la capacité du pays à pouvoir efficacement riposter. Mais c’est sans connaitre les réalités du pays..

Le Cameroun et le Nigeria maitre de leur destin !

Ça fait 20 ans que ces deux pays du golfe de Guinée résistent et domptent toutes les velléités impérialistes et déstabilisatrices qui ont menacé ces deux pays. Pendant que ces larrons croyaient que les deux pays ne pouvaient coordonner leurs ripostes du fait de l’actualité de la péninsule de Bakassi, les deux pays ont taire leur divergences pour Ze donner la main et monter la garde tout autour de leur frontière commune. La forme mixte Multinationale comprenant le Cameroun, le Nigeria et le Tchad ne comprends plus que les deux premiers pays le 3ème s’étant soustrait aux ordres de la France . Cela n’a rien changé à l’efficacité sur le terrain malgré la traitrise du pays de Toumai. La lourde frappe que les forces de défense camerounaises ont infligé à Boko haram et la présence des forces camerounaises et Nigérianes dans la forêt de Sambisa montrent que le Nigeria et le Cameroun reste les maîtres du jeu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter