Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 22Article 582043

General News of Monday, 22 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Les révélations du père Lado sur la pornographie de certains hommes de Dieu

Les sextapes des élèves camerounais qui se sont retrouvés ces derniers jours sur les réseaux sociaux continue de susciter des réactions au sein de la communauté. Les leaders d'opinion y vont de leurs commentaires. C'est le cas du Père Lado qui en profite pour donner son point de vue sur la pornographie au sein de la société et même de l'église.

'Enfin, les institutions religieuses. Il se trouve que ces mêmes musiciens qui chantent la pornographie meublent les célébrations de baptême et de première communion, et même certains prêtres et pasteurs en consomment sans modération. Le clergé (surtout les plus jeunes) s’est progressivement mondanisé au point qu’il est difficile aujourd’hui de les ériger en modèles pour beaucoup de jeunes. Ils gèrent eux aussi les « petites » et sont aujourd’hui des clients attitrés des espaces de loisirs et de plaisirs peu recommandables. Les ouailles sont contraints à se contenter de leurs paroles et à fermer les yeux sur ce qu’ils font.
Bref, nous sommes tous coupables comme société du laxisme moral de nos enfants au Cameroun. Si nos enfants choisissent comme modèles d’autres figures sociales, comme les influenceurs web, que leurs parents, leurs enseignants, leurs pasteurs…cela signifie que nous avons échoué collectivement dans leur initiation au discernement moral. Et le sursaut doit être collectif, si nous ne voulons pas être ceux-là qui « filtrent le moucheron mais avalent l’éléphant » (Mt 23, 24)', écrit le père jésuite.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter