Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 10Article 490789

General News of Monday, 10 February 2020

Source: camer

'Les populations des régions anglophones ont voté massivement'

Le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji, à l'issue des élections législatives et municipales tenues ce dimanche, 09 février 2020, a fait le point sur le double scrutin. Voici l'intégralité de son propos délivré ce jour à Yaoundé.

ELECTIONS LEGISLATIVES ET MUNICIPALES DU 09 FEVRIER 2020: Déclaration du Ministre de l’Administration Territoriale après la fermeture des bureaux de vote

Yaoundé, le 09 février 2020

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Le 10 novembre 2019, S.E. Monsieur Paul BIYA, Président de la République du Cameroun, Chef de l’Etat, avait convoqué le corps électoral en vue des élections législatives et municipales le 09 février 2020.

Conformément aux dispositions légales, les organes compétents ont validé les listes des partis politiques devant prendre part à ce double scrutin.

Selon les informations fournies par Elections Cameroon (ELECAM), l’organe indépendant chargé de l’organisation des élections au Cameroun, 33 partis politiques ont présenté des listes pour les élections législatives tandis que 43 partis politiques étaient en compétition pour les élections municipales.

La campagne électorale a débuté le 25 janvier 2020 et a pris fin hier, samedi 08 février 2020, à minuit.

Globalement, la campagne électorale s’est déroulée dans le calme sur toute l’étendue du territoire.

En dehors de quelques attaques isolées et sans grave conséquence, perpétrées par les terroristes dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest au début de la campagne, les partis politiques ayant sollicité les suffrages des Camerounais ce dimanche 09 février 2020, ont battu campagne en toute sérénité à travers le Triangle national.

Le mot d’ordre de boycott lancé par certains responsables de partis politiques qui, en réalité, ont eu peur de participer aux élections, a été ignoré par l’immense majorité des Camerounais.

Les élections législatives et municipales, ce jour, se sont déroulées dans le calme et la transparence dans l’ensemble du pays.

Après la fermeture des bureaux de vote, les rapports reçus des autorités administratives indiquent que les élections se sont effectivement tenues dans les dix (10) Régions, les cinquante-huit (58) départements et les trois cent soixante (360) arrondissements du Cameroun.

Pour contribuer au renforcement de la transparence électorale, le Ministre de l’Administration Territoriale a accrédité 16 765 observateurs nationaux et internationaux qui se sont librement déployés dans les dix (10) Régions.



S’agissant des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les populations sont sorties massivement pour accomplir leur devoir civique dans toutes les circonscriptions administratives.

Plus de 150 journalistes ont été accrédités pour couvrir les élections dans ces deux Régions. Les images diffusées dans les télévisions et les réseaux sociaux depuis ce matin sont le témoignage le plus éloquent de l’engouement et de l’enthousiasme des populations des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Après la fermeture des bureaux de vote, il est évident que les appels au boycott lancé par des politiciens véreux et les terroristes en perte de vitesse, n’ont eu aucun écho auprès des Camerounais. Les terroristes n’ont désormais pour seule issue que les réseaux sociaux pour mentir et essayer de manipuler les consciences fragiles.

Lors de Son Discours de fin d’année, S.E. Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, avait exhorté je cite « tous les Camerounais inscrits sur les listes électorales à aller voter, en ayant conscience qu’ils éliront des femmes et des hommes qui traduiront dans les faits les réformes voulues par le peuple camerounais, notamment l’accélération de la mise en œuvre de la décentralisation. » Fin de citation.

Prêchant par l'exemple, le Chef de l’Etat a réitéré cet appel après avoir accompli son devoir de citoyen ce dimanche 09 février 2020.

De fait, les rapports des autorités administratives après la fermeture des bureaux de vote confirment que les Camerounais ont répondu à l’appel du Chef de l’Etat et se sont massivement rendus aux urnes pour exercer leur droit de vote. Ce comportement patriotique est à saluer.

En tant qu’Agent du Gouvernement dans le processus électoral, le Ministère de l’Administration Territoriale, à travers les autorités administratives, a accordé à ELECAM, organe indépendant chargé de l’organisation des élections, l’encadrement sécuritaire nécessaire pour le bon déroulement du
double scrutin qui vient de se tenir.

Une fois de plus, le Ministre de l’Administration Territoriale voudrait demander à tous les acteurs politiques ayant pris part aux élections d’utiliser les voies de recours légales en cas de nécessité.

Les éventuelles réserves, du reste mineures, qui pourraient être soulevées par les partis politiques en compétition ne peuvent pas entacher la crédibilité du scrutin et la sincérité des résultats lorsqu’ils seront proclamés par les instances compétentes.

Seules ces instances ont le droit de publier les résultats des élections. Le Président de la République, S.E. Paul BIYA, pour qui l’intérêt de la nation est au-dessus de toute considération partisane, déclarait il n’y a pas longtemps que « le processus démocratique au Cameroun est désormais irréversible ».

Ce dimanche, le Chef de l’Etat l’a réaffirmé en ces termes, je cite : « La démocratie marche au Cameroun et elle avance à grand pas. »

Le calme et la sérénité qui ont marqué la tenue du double scrutin est une preuve irréfutable de la maturité du peuple camerounais, souverain et maître de son destin. Les responsables des partis politiques et les électeurs doivent sereinement attendre le verdict des urnes. Sous la conduite éclairée de S.E. Monsieur Paul BIYA, le Cameroun est un Etat de droit et seules les urnes parleront.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter