Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 20Article 597781

Actualités de

Source: www.camerounweb.com

Les petites manigances du parquet pour maintenir Paul Chouta en prison

Les avocats ont payé les amendes au greffe depuis le 18 mai Les avocats ont payé les amendes au greffe depuis le 18 mai

Les avocats ont payé les amendes au greffe depuis le 18 mai

Les documents relatifs à sa libération ont été introduits au greffe

Les documents ont été bloqués au greffe toute la journée du 19

Malgré le fait qu’il s’est acquitté de toutes les amendes qui lui ont été collées, Paul Chouta reste maintenu en prison. Plusieurs commentaires laissent entendre que la volonté du parquet de le maintenir en prison n’est plus à démontrer. Selon maitre Meli, l’un de ses avocats, « deux avocats parmi nous ont accepté la charge de suivre l’étape de la libération de Paul Chouta, Me KouokAm Henri et Me Ndjodo. Ils ont réussi à payer les amendes hier 18 ami au greffe du Tribunal. La transmission à la prison est administrative. Jusqu'à un instant seulement, mes sources indiquent que les documents ne sont pas encore parvenus à la Prison Principale où se trouvent Paul », a affirmé l’avocat hier 19 mai. Et malgré le payement des amendes qui a été suivi par la transmission des documents au greffe, les documents ont été bloqués toute la journée. « Aucun document n’a été signé pendant toute la journée, alors que nous avons été au parquet depuis le matin », s’indigne un proche de Paul Chouta.

Et ce n’est que tard dans la nuit que le document a été finalement signé. « L'équipe du collectif s'est procuré les documents à 23h », a confirmé tôt ce matin maitre Meli. Seulement le document a été signé et le régisseur de prison qui doit procéder à la levée d’écrou était absent. « Rendue à la prison principale, le régisseur était absent. Joint au téléphone, il a donné rendez-vous ce matin », a ajouté l’avocat.

< b> Le piège des jours fériés< /b>

Même si le régisseur de prison a donné rendez-vous ce matin, il est peu probable qu’il procède à la levée d’écrou de Paul Chouta. Selon un avocat, la loi ne permet pas de libérer les détenus les jours fériés. Il faudrait normalement attendre un jour ouvrable. Or ce 20 mai, nous célébrons la fête nationale et vendredi 21 peut aussi tomber un jour férié. Si tel est le cas, il faudrait peut-être attendre lundi pour que Paul Chouta sorte de prison, analyse-t-il.

Détenu depuis 24 mois, dans le cadre du procès en diffamation qui l’oppose « au grand prix du plagiat » Calixte Beyala, Paul Chouta a été condamné à 23 mois d’emprisonnement assorti d’une amende de plus de 2 millions

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter