Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 18Article 542509

General News of Friday, 18 September 2020

Source: Actu Cameroun

Les manifestations du MRC et du RDPC du 22 septembre interdites à Douala 2e

Le sous-préfet de l’arrondissement de Douala 2e Didier Bidja évoque entre autres raisons l’action inopportune et absence de qualité pour maintenir l’ordre public.

Ni le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), ni le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) ne va manifester le 22 septembre prochain dans l’arrondissement de Douala 2e. C’est la décision prise par le sous-préfet de cet arrondissement, le dénommé Didier Bidja. L’autorité administrative pour justifier sa décision a évoqué l’action inopportune et absence de qualité pour maintenir l’ordre public, violation des mesures réglementaires interdisant toute réunion ou manifestation publiques dans la région du Littoral et risques de troubles graves à l’ordre public.

RDPC

Rappelons que le Mrc par la voix de son leader Maurice Kamto a informé l’opinion nationale sur la tenue de gigantesques manifestations dès le 22 septembre 2020. Ces manifestations sont en quelque sorte une riposte après que le Président Paul Biya ait convoqué les collèges électoraux pour élire les conseillers régionaux le 6 décembre 2020. Voulant à tout prix contrecarrer les plans du Mrc la section RDPC du Wouri II par le biais de Charles Elie Zang-Zang le président, a saisi le sous-préfet Didier Bidja, par voie de correspondance. Il a indiqué que les jeunes de cette section du RDPC veulent manifester dans tout le quartier New Bell.

«…Notre vivre-ensemble harmonieux est menacé depuis quelques jours par des individus en mal de reconnaissance politique dont les appels à l’insurrection et à la désobéissance civile sont de plus en plus légion dans nos quartiers. La principale raison avancée étant la convocation des collèges électoraux par le Président de la République SE Paul Biya pour les élections régionales du 6 décembre 2020 ; et les raisons secondaires étant par contre la crise dans le Noso et le Code électoral…New-Bell ayant connu par le passé des conséquences néfastes après de tels agissements s’est mué en barrière infranchissable de la bêtise. Tout en sachant que le pouvoir dans notre pays connaît des procédures légales, réglementaires et constitutionnelles de dévolution du pouvoir.

Nous vous annonçons par ce biais des Contre manifestations énormes républicaines et patriotiques de défense des institutions de la République et les acquis de Douala 2e en particulier et de Douala en général par tout moyen et avec tous les moyens», peut-on lire dans la correspondance signée par Charles Elie Zang Zang.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter