Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 28Article 583972

General News of Sunday, 28 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Les maires de la cuvée 2013/2020, attendent 16 mois de salaires impayés

Invitée à l’émission Couleurs tropicales pour parler de l’affaire Paul Chouta, l’écrivaine camerounaise a lancé dans une pluie de mensonge envers le journaliste incarcéré. Des contre-vérités qu’elle semble assumer gaillardement quand on lit sa dernière sortie que voici.

Oui, allez au diable ! Allez donc tous cueillir des mangues pourries, ceux qui estiment qu'une femme insultée, menacée de viol, charriée, traînée pour rien dans la boue ne doit pas moufter, je vous dis, allez donc boire la Seine !
Une femme ça se respecte. Que diriez-vous si pour rien, quelqu'un qui ne connaît pas votre maman, votre sœur, votre fille menace de la faire violer et la traitait de P... de P.. de et de ? Seriez-vous content ? Allez-vous lui faire la bise en reprochant à votre mère de porter plainte ? Que NiNI ! Ne faites pas aux autres, ce que vous n'aimeriez pas qu'on vous fasse. Et les voilà, tribalistes à souhait, dans leurs faux médias destinés à leur tribu, des faux journalistes et faux écrivains... Vous l'avez eu, oui, ça ne change rien, vous l'avez dans le trognon.
Je vous le dis en vérité celui qui prend le risque de m'agresser, prend aussi le risque de se retrouver devant les tribunaux !
PS : j'ai laissé un mot à celui qui dit me rechercher dans tout Paris pour me taper dessus pour que je retire ma plainte, qu'il le fasse !

Et défendre l'indéfendable par solidarité tribale est indigne de notre XXI ème siècle. Bises à tous

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter