Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 04Article 571360

General News of Thursday, 4 February 2021

Source: Actu Cameroun

Les kamtalibans sont des voyous - Owona Nguini

Dans une publication ce jeudi 4 février 2021, le vice-recteur de l’université de Yaoundé revient sur le dernier audit de l’initiative Survie Cameroun, et affirme que Maurice Kamto et ses partisans ne peuvent pas gérer le Cameroun.
D’après le politologue camerounais Owona Nguini, Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun et ses partisans sont incapables de gérer le Cameroun. L’enseignant d’université se base sur le dernier rapport de l’audit de l’initiative Survie Cameroun pour affirmer que l’ancien candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun n’est pas apte à gérer la fortune publique.

« Quand je vois comment la tontine fait avec les millions d’euro de, j’imagine ce qu’ils feront avec le milliard d’euros ! Survivol est un bon révélateur de ce que leur critique de la mal gouvernance alléguée ou avérée du cale, ne constitue en rien une a garantie de leur capacité morale et technique à procéder à une gouvernance adéquate des ressources nationales. Les kamtalibans sont des voyous », Ecrit Owona Nguini.

Survie-Cameroon

Cette sortie du politologue survient au moment où, Maurice Kamto, a fait une sortie ce jeudi où il explique, les contours de cette opération. « Chers bénévoles de l’opération Survie-Cameroon-Survival-Initiative. Dans mon message de fin d’année, je vous ai annoncé la cessation des activités opérationnelles de notre Action humanitaire collective SCSI. Cette décision a pris effet le 31 décembre 2020, toutes les activités opérationnelles de l’initiative ayant pris fin à la mi-décembre », écrit Maurice Kamto.

« Grâce à votre mobilisation historique et inédite, les buts de SCSI ont été largement atteints, à la grande satisfaction de nos compatriotes. Cette étape franchie, il ne nous restait plus alors qu’à procéder à la clôture administrative de l’initiative qui devait se matérialiser par la production d’un certain nombre de rapports. Premièrement, un rapport complet de la gestion comptable, financière et opérationnelle de SCSI à préparer par le président du comité de gestion. Deuxièmement, le rapport de l’audit confié par le président du comité de gestion au cabinet ACDB Consulting. Troisièmement, mon rapport moral, en tant qu’initiateur de SCSI, à la communauté des donateurs et toutes les autres parties prenantes », a poursuivi le président du Mrc.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter