Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 22Article 591979

General News of Thursday, 22 April 2021

Source: Cameroon Info

Les jeunes Camerounais de plus en plus passionnés par le métier des armes

Pour l’année 2021, ce sont près de 130 000 postulants aux concours lancés pour 12 000 places disponibles.
Dans son édition en kiosque ce 22 avril 2021, le quotidien d’Etat Cameroon Tribune revient sur l’amour des jeunes camerounais pour le métier des armes. Chaque année, lors des lancements des différents concours, les jeunes camerounais se lancent sans aucune hésitation. C’est ainsi que pour ces différents concours de l’armée en 2021, on relève «près de 130 000 postulants pour les 12 000 places en jeu, tant pour les armées que la gendarmerie nationale pour la seule année 2021», peut-on lire dans les colonnes du journal.

«Les images de ces longues files de jeunes depuis plusieurs semaines, aux alentours de certaines structures militaires, ou alors en plein exercice de préparation dans les artères de nos villes, dans la perspective des recrutements dans les armées, la gendarmerie et l’Ecole militaire interarmées (EMIA) n’a laissé personne indifférent: le métier des armes, malgré la contrainte et l’assujettissement qu’il peut imposer, attire encore les jeunes Camerounais», lit-on.

Cela, malgré le fait que «c’est un métier qui nécessite des compétences peu communes. Mais c’est aussi et surtout une vocation qui a ceci de particulier qu’elle implique l’éventualité du sacrifice suprême».

En fait, «au-delà de ce que, comme toute profession, une carrière dans les armées et la gendarmerie représente pour son titulaire un gagne-pain, il faut se féliciter de ce que, même la rigueur et la rudesse de la formation, voire de l’exercice de ce métier au quotidien ne font pas reculer les jeunes Camerounais, toujours soucieux de s’engager sous le drapeaux pour la défense de la patrie», lit-on.

Ainsi, «on peut donc comprendre l’engouement suscité chaque année lors du lancement des différents concours de recrutement que ce soit pour ce qui est des militaires du rang ou alors pour l’entrée dans la prestigieuse Ecole militaire interarmées (EMIA), moule des officiers de nos forces de défense. Elles qui sont appelées à protéger la Nation contre toutes attaques extérieures, mais aussi à s’opposer à toute menace visant l’unité nationale», note le reporter du journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter