Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 13Article 607735

Actualités of Tuesday, 13 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Les images désolantes d'étudiants camerounais dormant devant leur Ambassade au Maroc

Les étudiants dormant au dehors, à l'entrée de l'Ambassade Les étudiants dormant au dehors, à l'entrée de l'Ambassade

• Des étudiants boursiers du Cameroun au Maroc ont été expulsés de leurs logements.

• Ils ont bouclé 18 mois sans toucher la moindre bourse.

• Leurs tentatives de rencontrer l'Ambassadeur de leur pays, Mouhamadou Youssifou ont été vaines.


Une dizaine d'étudiants camerounais boursiers au Maroc ont passé la nuit d'hier 12 juillet à la belle étoile, devant l'entrée de l'Ambassade du Cameroun au Maroc.

Il s'agit d'une image désolant et affligeante que le Cameroun pouvait facilement éviter si l'Ambassadeur Mouhamadou Youssifou avait juste eu l'amabilité de recevoir ces fils et filles de son pays quelles que soient les conditions dans lesquelles ils sont arrivés au Maroc.

Rien ne peut expliquer ces images d'étudiants camerounais expulsés de leurs logements alors qu'ils ont une Ambassade dans ce pays africain. De quoi, selon le lanceur Boris Bertolt demander que l'ambassadeur du Cameroun au Maroc s'explique devant ses supérieurs hiérarchiques.

'M. le Secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, M. Le ministre des Relations extérieures, l’Ambassadeur du Cameroun au Maroc, Mouhamadou Youssifou doit recevoir une demande d’explication.
Comme vous pouvez le voir sur ces photos, les étudiants camerounais au Maroc ont été expulsés de leur logement. Ces étudiants candidats revendiquent 18 mois de bourse du gouvernement de la République non payés', écrit Boris Bertolt.

'Ils ont été chassés. Malgré toutes les tentatives auprès de l’Ambassade du Cameroun au Maroc. Ils n’ont même pas été écoutés par l’ambassadeur qui aurait pu trouver une médiation ou intervenir au nom du gouvernement de la République. Ils ont engagé une grève devant les locaux de l’ambassade du Cameroun au Maroc hier et voici les conditions dans lesquelles ils ont passé la nuit. A la belle étoile', ajoute le journaliste politique.

Rejoignez notre newsletter!