Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 18Article 513742

General News of Monday, 18 May 2020

Source: cameroon-info.net

Les dessous du supposé divorce entre Mediapart et le Prof Franklin Nyamsi


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Contrairement à une rumeur véhiculée dans les réseaux sociaux et amplifiée par certains journaux, le philosophe franco-camerounais continue de faire ses publications sur son blog sur le site d’information français.
«Franklin Nyamsi Wa Kamerun chassé des pages blogs de Mediapart pour ses excès». Ce message a largement été diffusé sur les réseaux sociaux le 13 mai 2020, amplifié par certains journaux. Il laissait croire que le blog de l’universitaire franco-camerounais a été fermé par le site d’information français parce que ce dernier aurait prétendu que le Président Paul Biya n’était plus en vie.

C’est une Fake News, a réagi l’intéressé, précisant qu’une seule de ses tribunes avait été censurée.

«Une rumeur malfaisante court sur les réseaux sociaux, prétendant que mon blog Mediapart aurait été fermé par la rédaction de ce site. J'y apporte ici un démenti formel. Seule une de mes tribunes a été censurée par la rédaction et nous nous en sommes expliqués. Mais la vie des idées continue. Suivez-moi, sur You Tube, Twitter, Mediapart, Wordpress, Facebook et sur franklinyamsi.fr ! Vous êtes plus de 100 000 abonnés sur toutes mes pages. Je vous remercie de votre confiance et m'en honore», a écrit le philosophe, auteur de plusieurs essais politiques.

Et comme un pied de nez à ses contempteurs, Franklin Nyamsi a publié ce message le 13 mai sur son blog Mediapart. Sur cette même plateforme, il a publié le lendemain, le 14 mai, une tribune intitulée ‘‘Le cochon Napoléon de George Orwell: un archétype du dictateur africain’’.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter