Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 03Article 611641

Actualités of Tuesday, 3 August 2021

Source: Info Matin N°917

Les dessous du deal secret entre Maurice Kamto et Jean Nkuete

Les dessous du deal secret entre Maurice Kamto et Jean Nkuete Les dessous du deal secret entre Maurice Kamto et Jean Nkuete

Des bataillons de la formation de Maurice Kamto s'apprêtent, avec la bénédiction de certains hauts cadres du comité central du parti au pouvoir, à prendre l'assaut de la base du parti de Biya. Voici pourquoi

L'alerte est jugée sérieuse par plusieurs indicateurs. Elle fait état de la mise en place pat le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) d'une stratégie de noyautage des opérations prévues du 7 août au 30 septembre. Il est en tous cas question de tout mettre en œuvre en vue d'infiltrer massivement les rangs de la formation de Paul Biya par son plus grand adversaire politique du moment. Le président nation a dit souhaiter la mise en concurrence des militants inscrits dans le cadre des opérations de validation du sommier politique. Il demande la constitution d'équipes de responsables locaux en bue de remplacer ceux entrés en service en début janvier 2016. Il cherche à enrôler des personnes pleinement conscientes des engagements présents du RDPC et de ses projections dans le futur, qui "sauront lui imprimer l'élan qualitatif nécessaire à son fonctionnement optimal et l'atteinte de ses objectifs dans les prochaines années".


En réelle perte de vitesse depuis la présidentielle d'octobre 2018, voyant chaque jour les rangs s'éclaircir du fait d'un discours trop radical, le leader du MRC, Maurice Kamto a opté pour la solution du parasitage de son principal concurrent. La stratégie consiste, apprend-on de sources introduites, à amener les militants de son parti à rentrer massivement dans les rangs du RDPC, à postuler tout aussi massivement aux différents postes de responsabilité à la base.

Approches secrètes

Si la manœuvre peut paraître osée dans les zones reculées, les grandes agglomérations sont, quant à elle, particulièrement recommandées, particulièrement aux parasites qui, le moment venu, prendront le contrôle de l'appareil politique aux affaires. Cette démarche insidieuse répond à une logique savamment réfléchie. Elle est conforme à la posture engagée le 16 juillet 2020 par Maurice Kamto. On se souvent que le patron du MRC farouche opposant au code électoral actuel avait décidé de ne pas prendre part aux élections législatives et municipales du 9 février 2020.

Il a finalement quelques mois plus loin, appelé ses militants à s'inscrire massivement sur les listes électorales. Jonglant avec l'incohérence et le paradoxal M. Kamto semble bien conscient que son parti est désormais loin de rivaliser avec le RDPC sur le terrain de la mobilisation. Le meilleur moyen de l'emporter estime-t-il, consiste à noyauter ce dernier en y investissant des militants jeunes à tous les étages. Dans cette nouvelle croisade, il pourra, murmure -t-on du quartier du Lac, compter sur la bande au secrétaire général du comité central de la formation au pouvoir, Jean Nkuete, dont la duplicité n'arrête plus d'apparaître au grand jour. Depuis plus de trois années, des rumeurs persistantes et jamais démenties, font ainsi état d'approches secrètes entre les deux hommes sur fond de communautarisme.

Rejoignez notre newsletter!