Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 18Article 614350

Actualités of Wednesday, 18 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Les dessous de la convocation de Cyrus Ngo’o au Tribunal Criminel Spécial

Il est convoqué en qualité de suspect dans une affaire de détournement . Il est convoqué en qualité de suspect dans une affaire de détournement .

Il est convoqué en qualité de suspect dans une affaire de détournement de deniers publics.

Cette affaire serait une dénonciation de Maitre Lazare Atou, liquidateur de l’ex-ONCPB.

Il sera entendu par le Commissaire de police William Oko Petis, Chef de Division des enquêtes au TCS.

Après sa condamnation par le tribunal de Douala, le directeur général du Port autonome de Douala Cyrus Ngo’o vient de nouveau d’être convoqué au tribunal criminel spécial. Il devait en effet se présenter ce mercredi 18 août 2021. Selon le lettre de convocation confidentielle qui lui a été adressée et dont une copie a été porté sur la place publique par des inconnus, le successeur d’Emmanuel Etoundi Oyono à la direction du PAD, est convoqué en qualité de suspect dans une affaire de détournement de deniers publics au sein de l’entreprise qu’il dirige depuis 2016.

Selon nos sources, cette affaire serait une dénonciation de Maitre Lazare Atou, liquidateur de l’ex-ONCPB, dans le cadre du projet de sécurisation physique du périmètre du Port de Douala-Bonaberi. La convocation a été dressée le vendredi 13 aout dernier par le Commissaire de police William Oko Petis, Chef de Division des enquêtes au sein du Corps spécialisé d’Officiers de Police judiciaire du Tribunal criminel spécial à Yaoundé. L’enquêteur précise qu’au cours de cette enquête, le dirigeant sera entendu comme suspect. Mais, cette juridiction spécialisée dans la lutte contre la corruption et les détournements de biens publics au Cameroun, ne révèle pas le contenu de l’affaire en question.Une source au PAD confie à Cameroon-inof.net qu’il s’agirait des plaintes des personnes externes dans le cadre du vaste projet de sécurisation du Port autonome de Douala.

Condamnation

Il y a quelques semaines, le directeur général du port de Douala a été condamné dans l’affaire qui l’oppose à la société Cana Bois. Il a été reconnu coupable d’abus de fonction par la Chambre correctionnelle de la Cour d’Appel du Littoral qui a rendu le 5 août 2021, son verdict dans l’affaire qui oppose Cyrus Ngo’o, directeur général du Port Autonome de Douala (PAD) à la société Cana Bois de Nassar Bouhadir. La juridiction n’a pas été tendre envers le DG du PAD. Reconnu coupable d’abus de fonction et concussion, il a été condamné à 06 mois de prison avec sursis pendant 05 ans et à payer une amende de 1,7 million de FCFA.

Il devra aussi s’acquitter de la somme de 3,2 milliards de FCFA à titre de réparation. Soit 2,7 milliards de FCFA de préjudice économique et 500 millions de FCFA de dommages et intérêts. Il a en outre été condamné à verser près de 161,8 millions de FCFA représentant les dépens liquidés.
La contrainte par corps a été fixée pour une durée de 05 ans. Un mandat d’arrêt a été décerné à son encontre. Lequel mandat sera exécuté si M. Cyrus Ngo’o ne s’exécute pas pendant cette période.

Rejoignez notre newsletter!