Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 580696

General News of Thursday, 18 March 2021

Source: Actu Cameroun

Les coupures d’électricité persistent à Douala

Bien que la durée et la fréquence varient d’un quartier à l’autre, l’absence de l’énergie reste réelle. En parcourant la page Facebook de Eneo Cameroon, notamment les publications de l’entreprise en charge de la production et de distribution de l’énergie électrique, sur le seul mois de mars en cours, tout porte à croire que les Récentes coupures d’énergie électrique sont causées par les fortes pluies accompagnées de vents violents qui s’abattent ces derniers temps sur la capitale économique. Que non ! Selon les clients et abonnés d’Eneo, les coupures d’énergie n’ont jamais totalement disparu dans la ville dé Douala « Il y a des moments où tu peux faire deux semaines, voire un mois sans ressentir ou vivre une coupure. Mais, il y a aussi des fois où on a l’impression qu’ils se rattrapent et les coupures n’en finissent pas», argueTédric, habitant le quartier Kotto.

Au quartier Ndogpassi (1 et 2), par exemple, les coupures d’énergie électrique surviennent de moins en moins depuis •. un mois. « Les coupures sont là, mais, il y a une légère amélioration. On peut couper plusieurs fois par semaine, mais elles ne durent pas. Parfois, il y a de l’électricité, puis certains jours c’est le jeu de lumière », explique Magni, commerçante dans ce quartier. Idem à Sable où la journée de dimanche n’a pas été du tout facile pour les habitants. « Toutes les 2 minutes, il y avait coupure d’électricité. Ces jeux de lumière ont duré toute la journée, sans qu’on ne sache pourquoi », s’offusque Mabelle, habitante de ce quartier. La même situation, a été vécue par les habitants du quartier Besseke à Bonabéri samedi, 13 mars, rendant difficile le déroulement de certaines activités.

Au quartier Cité-sic, les habitants sont habitués à subir au moins deux coupures par semaine. Les coupures durent une à deux heures. Idem au quartier Logbaba, au lieu-dit «Jardin». «Les coupures restent d’actualité, mais elles durent en moyenne 4h. Cependant, une voisine située du côté opposée de la route se plaignait d’avoir fait 24h sans énergie électrique », explique Pierre Arnaud. Des coupures qui ont une explication selon Eneo Cameroon. Sur sa page Facebook, l’entreprise chargée de la production et de la distribution de l’énergie électrique explique ces manquements par le « transfert de poteaux en béton pour poursuivre la mise en œuvre du programme de renforcement des réseaux et stabilisation de la qualité de service dans la ville», explique-t-elle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter