Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 15Article 541513

General News of Tuesday, 15 September 2020

Source: Boris Bertolt

Les corps de deux morts trafiqués à l'hôpital régional de Sangmelima

Les corps de deux morts trafiqués à l'hôpital régional de Sangmelima Les corps de deux morts trafiqués à l'hôpital régional de Sangmelima

L'hôpital de Référence, qui n'a de Référence que de nom a de nouveau fait parler de lui samedi dernier. La morgue de cet hôpital a en effet confondu les corps de deux personnes âgées et les employés ont par la suite tenté de trafiquer un des corps pour l'attribuer à une famille qui a constaté que le corps de M. Ekouti Essame, un patriarche de 90 ans, n'était pas le leur.

En effet, Les employés de la morgue de cet hôpital avait remis le corps de Monsieur Ekouti Essame à la famille Akono à Otoakam et qui a été inhumé le 22 août en lieu et place de celui de Akono Morand décédé à l'âge de 80 ans.

Vendredi dernier, la famille Ekouti Essame a réceptionné le corps qui n'était pas le leur. Malgré l'insistance des morguiers. Feu Ekouti Essame avait un diastème ou dent du bonheur.

Or, le corps qui leur a été remis n'en avait pas. Ayant constaté la grossière erreur, ils vont tenter une chirurgie esthétique sur le corps de Akono Morand pour le transformer en Ekouti Essame, en cassant les dents afin de créer un espacement et quelques blessures pour en faire des cicatrices...le coup est presque réussi.

La levée a eu lieu samedi, 12 septembre...mais, la famille n'est toujours pas convaincue. La famille Akono Morand supposé avoir été enterré le 22 août dernier est appelé à la rescousse pour vérification. Boum, c'est Akono Morand leur père et frère couché dans ce cercueil devant eux, pas de doute. Donc Ekouti Essame a été inhumé à Otoakam à la place de Akono Morand...

Le Directeur de l'hôpital de Référence de Sangmelima Dr Bekoule Patrick Sylvestre, est mis au courant. Avec arrogance depuis Yaoundé, il dit que c'est impossible...Une affabulation et qu'il a mieux à faire. Le Procureur? Impossible de le joindre, il a été muté...Le Sous Préfet fini par avoir ceux qui devait assister à la réunion qu'il a organisé pour la remise à la morgue du corps de Monsieur Akono Morand d'Otoakam...et trouver un modus operandi pour aller déterrer Monsieur Ekouti Essame à Otoakam afin qu'il aille reposer dans son vrai village Ntoutakoung, et Monsieur Akono Morand à Otoakam sa véritable dernière demeure.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter