Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 23Article 582400

Politique of Tuesday, 23 March 2021

Source: abkradio.com

'Les complots, les intrigues et l’indiscipline nous éloigneront du destin du PCRN'

Cabral Libii est Président National du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale et Député de la Nation Camerounaise. Il réagit à l’actualité sur la tentative de démission du maire PCRN d’Eseka par ses conseillers municipaux

13 conseillers municipaux de la commune d’Eseka ne veulent plus du maire Sylvain TJOCK du Parti camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), ils sont allés jusqu’à saisir par voie de correspondance le préfet du Nyong et Kellé, Peter TIEH NDE, conviant l’autorité administrative à une réunion prévue mardi 16 mars 2021 dont l’objet était « retrait de confiance au chef de l’exécutif communal d’Eséka » Sylvain Tjock.

De son côté, le préfet saisi a interpellé le maire. Il a souhaité être renseigné sur l’effectivité de la convocation de la réunion qui devait se tenir dans sa commune, dans le cadre d’une assemblée extraordinaire et en lui exigeant une réponse dans 24 heures. Jusqu’ici, les raisons pouvant justifier le désir des conseillers municipaux de destituer le maire Sylvain Tjock n’ont pas encore élucidées.

Le président du PRCN a fait une sortie pour s’exprimer sur la question en ces termes :

Ce genre d’évènement, la convocation d’un conseil municipal extraordinaire pour débarquer le Maire, doit être une alarme pour notre parti. Il s’agira de ne pas investir aux prochaines élections des militants qui songent à débarquer le Maire au moindre malentendu, qui votent contre le parti ou qui lui causent un préjudice irréparable, par des interventions médiatiques calamiteuses et des actes négatifs…

Vivement une formation des élus et des cadres séquencée sur cinq ans, par des gens à l’expertise avérée. Le tout dans une stratégie bien huilée, qui sera menée d’une main de fer, pour atteindre nos objectifs majeurs.

Les complots à la petite semaine, les intrigues et l’indiscipline nous éloigneront du destin du PCRN.

ON NE FAIT PAS LA POLITIQUE AVEC L’AFFECT, IL FAUT PROTÉGER L’INTÉRÊT GÉNÉRAL EN SANCTIONNANT TOUS CEUX QUI NE SE CONFORMENT PAS AUX DIRECTIVES ET AUX INTÉRÊTS DU PARTI.

LES KAMERUNAIS NOUS REGARDENT…

Soutien total à Tjock Ngock Matip Sylvain, Maire élu d’Ezeka »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter