Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 03Article 553639

General News of Tuesday, 3 November 2020

Source: Actu Cameroun

'Les commanditaires du drame de Kumba seront rattrapés par la justice de Dieu'

C’est la déclaration du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, à l’issue de sa seconde visite à Kumba le lundi 02 novembre 2020.

Pour la deuxième semaine de suite, le ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, s’est rendu à Kumba le lundi 02 novembre 2020. Le Minat était précisément à la Mother Francisca International School où sept élèves ont été assassinés.

« Je suis reparti à Kumba pour une rencontre avec les familles endeuillées. Et nous sommes arrivés sur le lieu du drame pour notre recueillement, il y a 7 bougies qui ont été allumées. Les sept bougies représentent chacune des victimes. Pour nous les chrétiens, c’est les bougies des neuvaines », a déclaré Paul Atanga Nji devant la presse, après avoir rendu visite aux blessés du massacre du 24 octobre dernier.

« Il y a des miracles qui vont se produire »
Le patron du commandement territorial assure que les auteurs de ces crimes odieux seront rattrapés par la justice divine : « Donc, il s’agit de neuf jours de prière instance. Et à la fin de ces 9 jours, il y a des miracles qui vont se produire. Notre message est simple. Il faut garder la foi en Dieu. Je suis persuadé qu’il y a la justice divine. Donc, ceux qui ont perpétré cet acte odieux, et les commanditaires qui sont à l’étranger, seront rattrapés par la justice des hommes et la justice de Dieu », a ajouté le ministre de l’Administration territoriale à la fin de sa visite.

Après le drame de Kumba, le ministre Paul Atanga Nji a tenu le mardi 24 octobre, une séance de travail avec les autorités et forces vives de la région du Sud-ouest. Au cours de son intervention, Atanga Nji a rappelé que tout pouvoir vient de Dieu. En citant comme exemple le président Paul Biya et le sénateur Chief Victor Mukete. Une manière pour le Minat d’inviter les opposants du pouvoir de Yaoundé de se calmer.

En colère par les propos du membre du gouvernement, une religieuse l’a interrompu sans façon. Sœur Mary a tenu à rappeler au ministre que seul Dieu est tout puissant. Précisant au passage que tous les Camerounais devraient avoir honte de ce qui se passe en zone anglophone.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter