Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 20Article 514474

General News of Wednesday, 20 May 2020

Source: www.camerounweb.com

'Les combattants de la résistance ont perdu toute lucidité'

Valsero est en colère. L’artiste engagé qui lutte pour le départ du pouvoir de Paul Biya, attaque ses frères de lutte. Ces derniers, devenus champions des scoops sur les réseaux sociaux auraient oubliés l’essence de la lutte selon l’artiste.


« On a l'impression d'avoir face à nous des starlettes, des petits schizophrènes, en quête de vues et likes sur Internet même au point de déstabiliser la posture de Maurice Kamto, le président élu. Vous êtes des soldats, vous êtes des combattants, vous n'êtes pas des journalistes (...) Il n 'y a pas de meilleure information ni de scoop quand on est en résistance. Malheureusement nos combattants sont devenus des journalistes, des blogueurs, des lanceurs d'alerte en quête de scoop. (...) », a déclaré Valsero dans une petite vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.


L’ancien détenu de Kondengui est triste de voir ses compagnons perdre la lutte. Pour lui, plusieurs combattants sont désormais en quette de célébrité laissant de côté les objectifs principaux de la lutte. Certains auraient même perdu la raison.


« Il y a beaucoup de gens qui sont devenus fous dans cette résistance, il y a des gens qui perdu toute lucidité. Il y a même des gens qui vont marcher bientôt sans caleçon et parler seul dans la rue. Vous les voyez tous sur internet, beaucoup sont devenus débiles, les mecs qui à la base étaient intelligents ont perdu tout sens de lucidité parce que c'est dangereux la révolution », précise-t-il.


Corruption au MRC
L'artiste engagé Valséro fait de graves révélations dans une vidéo publiée sur sa page il y a quelques minutes. Plusieurs proches du président du MRC ont été corrompus par le régime de Biya selon Valséro.

« La restante nationale doit rester plus forte que jamais en cette période de Coronavirus où le régime en place croit pouvoir distraire le peuple camerounais de sa lutte courageuse pour le changement loin de l'attention des Camerounais et de la communauté internationale », c’est avec ses propos extraits du discours de Maurice Kamto de 19 mai 2020 que Valséro a démarré sa vidéo.


« On a l'impression, j'en suis presque sûr, que beaucoup de membre du directoire du MRC, des proches collaborateurs de Maurice Kamto ont été corrompus retournés parce que c'est une technique et c'est une approche claire au régime de Yaoundé de faire le vide autour du leader pour pouvoir disséquer sa force », a-t-il déclaré donnant l'exemple de certains cadres du MRC qui au lieu de commenter le discours de leur leader Maurice Kamto, ont préféré donné du crédit au retour triomphal de Paul Biya.

"Ils ont plutôt essayé de nous de nous démontrer que Paul Biya est vivant", rajoute-t-il.

La sérénité a quitté les rangs du MRC depuis la dicision du parti de boycotter in extremis les élections législatives et municipales du 09 février 2020. Celestin Djamen, l'un des cadres du parti n'a jamais réussi à avaler la pilule. Il démonte à volonté sa famille politique comme pour faire plaisir à ses adversaires. La vice-présidente des femmes du parti Me Michele Ndoki également prend ses distances vis-à-vis de l'idéologie du Parti. Sans nommer Maurice Kamto, elle avait clairement appelé à oublier le contentieux électoral de 2018.


"«La contestation liée au hold up électoral (compris comme le mépris indéniable de la voix du peuple) était donc une réaction populaire et partisane nécessaire. Elle a produit des fruits notables, notamment en renforçant la conscience politique de nos concitoyens et en attirant l'attention de la communauté internationale sur la dégradation alarmante de l'état de droit au Cameroun et la déliquescence de nos institutions. Elle a forcé nos gouvernants, après avoir essayé de nous réduire au silence, à se remettre en question et posé les fondations pour un réel changement dans notre pays», avait-elle déclaré.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter