Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 10Article 578812

General News of Wednesday, 10 March 2021

Source: 237online.com

Les casinos en ligne : la nouvelle 'drogue' des Camerounais

Le Cameroun serait-il en train de donner naissance à des champions de poker qui sauront bientôt conquérir le monde ? Mois après mois, c’est un fait, les Camerounais sont de plus en plus nombreux à jouer au poker. Si c’est au départ aux Etats-Unis que ce jeu de cartes mêlant stratégie, mathématiques, hasard et bluff s’est popularisé, il a ensuite conquis l’Europe… Et il séduit désormais de plus en plus en Afrique. Au Cameroun, le poker dispose d’une popularité grandissante depuis les années 2000. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Internet contribue fortement à révéler et surtout réveiller la passion du plus grand nombre pour cette activité. Zoom sur l’essor des casinos en ligne.


Une passion pour poker de plus en plus locale

Pendant longtemps, le poker a été une activité dédiée à l’élite au Cameroun. Concrètement, dans les casinos peu nombreux du pays, seuls les touristes étrangers et les personnes de haut-rang avaient la possibilité de s’installer à une table pour enchaîner les parties de poker. Encore aujourd’hui, les casinos du pays, installés dans des complexes hôteliers de luxe dans les villes de Yaoundé et de Douala, s’adressent plus aux touristes qu’à la population locale. Mais le fait que les Camerounais soient encore peu nombreux à profiter des tables de poker dans les établissements les plus renommés du pays ne les empêche pas de découvrir l’art du bluff. Bien au contraire.

Comme dans tous les pays du monde, c’est surtout dans un cadre amical et familial que le poker se développe, avec de plus en plus de Camerounais qui s’adonnent à ce loisir à l’occasion de simples soirées entre proches. Mais, clairement, de nombreux joueurs découvrent aussi le poker en solo, grâce au digital.

Un accès à Internet qui change tout

Année après année, l’accès à Internet change la vie des Camerounais sur tous les plans, et notamment celui des loisirs. Ainsi, au mois de janvier 2020, le pays comptait 7,8 millions de personnes connectées à Internet (sur un peu plus de 25 millions d’habitants au total), soit un taux de pénétration de 30%. Au cours de l’année écoulée, on comptait près de 600 000 nouvelles personnes connectées au monde grâce à Internet.

Grâce à de telles données, le Cameroun fait partie des pays africains qui connaissent la progression la plus forte, avec une connexion en ligne qui se fait majoritairement via le mobile, pour 59% d’entre eux, contre 39,4% pour l’ordinateur et 1,3% pour la tablette, selon une étude menée par Hootsuite et We Are Social.

Le fait d’utiliser le mobile pour accéder à Internet permet à chacun de privilégier les loisirs en solo, dont le poker en ligne, qui a l’avantage d’être facilement accessible quelle que soit la qualité de la connexion. Un autre atout de cette activité en ligne est qu’elle permet de jouer face à des adversaires répartis aux quatre coins du monde et disponibles quelle que soit l’heure et quel que soit le jour : se connecter à un casino en ligne, c’est avoir la certitude de pouvoir rejoindre une partie de poker, sans avoir besoin d’attendre la disponibilité de ceux qui nous entourent et sans ruiner son forfait Internet en quelques minutes de jeu seulement. Et cela change tout.

Autant vous dire qu’avec plus de la moitié du pays qui doit encore être reliée à Internet, le poker a de beaux jours devant lui, en attirant chaque année toujours plus de nouveaux venus dans le monde connecté !

Plusieurs sites de référence qui mettent les joueurs en confiance

Actuellement, plusieurs sites reconnus à l’international permettent aux Camerounais d’accéder à du poker gratuit en ligne, et notamment aux parties de Texas Holdem, particulièrement apprécié par la population locale grâce à ses règles qui sont sûrement les plus connues dans le monde du poker. Parfait pour débuter et se former au poker, en somme !



Si les Camerounais sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les casinos en ligne, c’est d’une part parce qu’ils peuvent accéder simplement et rapidement au jeu qui les fait vibrer contrairement à ce qui est possible dans le monde physique, mais pas seulement. Les casinos en ligne ont aussi l’intérêt de proposer diverses activités, avec des lots souvent très intéressants en jeu. Et, aussi et surtout, se tourner vers un site de poker en ligne permet de jouer en toute sécurité.

En effet, au Cameroun comme ailleurs, les sites de poker en ligne doivent se soumettre à une réglementation claire qui protège normalement les joueurs de potentielles arnaques en ligne ou autres vols de données. En tout cas, c’est vrai si les joueurs savent bien choisir leur site de jeu !

Les règles à surveiller pour bien jouer au poker en ligne

Pour bien choisir leur casino en ligne et éviter toute mauvaise surprise, les Camerounais sont invités à surveiller plusieurs éléments. Concrètement, la première chose à faire est toujours de se rendre dans la partie « mentions légales » du site pour vérifier que certaines certifications s’y trouvent. Il convient également de vérifier la licence du site. Aussi, un bon casino en ligne a la particularité de proposer une multitude de jeux à ses joueurs (poker mais aussi roulette, blackjack, etc.). Ainsi, si une seule variante de poker est disponible, mieux vaut changer de site : cela est très suspect.

Enfin, l’ultime signe pour repérer un bon site de jeu en ligne, c’est le fait que la plateforme propose des moyens de paiement simples, fiables, diversifiés et sécurisés. Et souvent, un service client ou des coordonnées claires à contacter en cas de problème seront également indiquées.

Pour tous les nouveaux internautes qui se lancent dans le monde du poker en ligne au Cameroun, ces éléments sont à intégrer au plus vite, pour pouvoir jouer en toute sécurité !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter