Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 25Article 575569

General News of Thursday, 25 February 2021

Source: legal237.info

Les avocats du MRC demandent le remplacement du juge d’instruction en charge de l’affaire

Les personnes arrêtées et détenues dans le cadre des marches projetées le 22 septembre dernier remettent en cause les agissements du juge d’instruction militaire. Par le truchement du collectif d’avocats Me Sylvain Souob, en charge de leur défense, ils formulent nombre de griefs à l’endroit de sieur Bias Joël Albert. Au rang de ceux-ci, figurent : le déni de justice, violation du délai raisonnable, vice de partialité.

Le collectif Me Sylvain Souob fonde ses récriminations sur les dispositions de l’article 146 de la loi du 27 juillet 2005 portant Code de procédure pénale. Me Hyppolite Meli annonce avoir déposé ce 24 février, une requête à l’attention de Madame la présidente du Tribunal militaire de Yaoundé. Celle-ci vise le dessaisissement et le remplacement du juge d’instruction Bias Joël Albert. Dans un communiqué signé ce jour, Me Hyppolite Meli rappelle que” l’urgence, la célérité, la rapidité des investigations, l’obligation de diligence accrue que commande “le délai raisonnable” pèse sur les magistrats ayant la charge du dossier, et s’impose spécialement en matière pénale en faveur des inculpés qui se trouvent privés de leur liberté.”

48 détenus à la prison centrale de Kondengui sont concernés par cette requête.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter