Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 18Article 597376

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 18 May 2021

Source: camerounweb.com

Les avocats de Polycarpe Abah Abah et ceux d’Amadou Vamoulke s’étripent au TCS.

Le contre-interrogatoire d’Amadou Vamoulke a eu lieu le 17 mai dernier par l’avocat de Polycarpe Abah Abah.

Maitre Ngo l’avocat de Polycarpe Abah Abah a été courroucé après une intervention d’Amadou Vamoulke.

Maitre Wamba essaye de calmer le jeu.

Les débats étaient houleux au Tribunal Criminel Spécial, entre les camps Abah Abah, ancien ministre des Finances et Polycarpe Abah Abah . Au cours du contre-interrogatoire le 17 mai dernier.

Me Ngo, avocat de l’accusé Polycarpe Abah Abah a au cours des travaux, présenté le rapport d’expertise admis comme pièce à conviction. Ce rapport comporte dans les annexes 35 et 36 du volume 2, les ordres de retrait. D’après la défense de sieur Abah Abah, lesdits ordres de retrait ont été signés au compte numéro 470534 de la Redevance audiovisuelle par Amadou Vamoulke. « Avez-vous signé d’autres ordres qui ne sont pas mentionnés dans ce rapport ? » demande Me Ngo, avocat de l’accusé Polycarpe Abah Abah.

Une question qui va heurter Amadou Vamoulke qui va estimer que la question demande à être précisée, « parce que signer les ordres de retrait c’est mon travail. Je n’ai fait que ça. » L’ex-directeur général de la CRTV se propose de reformuler : « La question aurait été pertinente si elle avait été ainsi formulée : Avez-vous signé les ordres de retraits visant à payer les frais de recouvrement de la Rav ? » Il n’en faut pas plus pour courroucer l’avocat de Polycarpe Abah Abah : « lorsque je vous pose une question, limitez-vous à me répondre ! » Me Ngo ne peut contenir sa colère. Son confrère, Me Wamba, avocat d’Amadou Vamoulke se lève de son siège et vole au secours de son client attaqué : « Monsieur le président, notre consœur embarrasse notre client. Ce n’est pas possible. » Le ton plus apaisé, l’air innocent, l’accusé Amadou Vamoulke précise le sens de son action : « je voulais me rassurer que nous tenions le même langage. Je croyais bien faire monsieur le président. » Dans la foulée, Me Pondi appelle ses confères à la retenue. Les avocats se ressaisissent. Le calme revenu, l’interrogatoire reprend son cours.

Réponse

A la question de Me Ngo, Amadou Vamoulke a indiqué que, « Par rapport aux éléments du dossier, je ne peux pas savoir. Lorsqu’on arrive à la tête d’une entreprise, il y a la continuité du service… » Pour l’ex-directeur général de la CRTV, « il n’est pas possible de questionner tous les actes de gestion initiés par votre prédécesseur avant de signer un acte qui nécessite votre signature. Mettez-vous à ma place, vous venez d’être nommé DG et on vous apporte des parapheurs pour paiement de l’eau, l’électricité, les salaires et même les impôts. Si vous devez questionner un paiement, l’idée de questionner un paiement destiné aux impôts n’est pas celle qui vous traverse l’esprit en premier. »

Amadou Vamoulke, ancien directeur général de la Crtv et Polycarpe Abah Abah ancien ministre des Finances sont poursuivis pour avoir sorti, en complicité, du compte numéro 470534 de la redevance audiovisuelle (Rav) la somme de 594 millions 258 mille Fcfa entre 2005 et 2006.
Le procès a été renvoyé au 6 juin prochain. Pour la suite du contre-interrogatoire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter