Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 30Article 599347

xxxxxxxxxxx of Sunday, 30 May 2021

Source: Camerounweb.com

Les Camerounais vivent déjà l’après Biya

• Messanga Nyanmding crie à l’injustice

• Il estime que certains barons du pays viven l’après Biya

• Il est prêt à démissionner de son poste


Messanga Nyanmding ne digère pas son licenciement de l'IRIC. Invité ce dimanche 30 mai 2021 dans l'émission Club d'Elites, l'enseignant mis à la disposition de l'Université de Garoua se dit toujours victime d'une injustice. Il accuse vertement le secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh, qui est selon lui, l'homme derrière ses ennuis.

« L’abus de pouvoir est banalisé au Cameroun. Le SGPR qui appelle – pour des raisons d’opinion – un collaborateur du chef de l’État, appelle le ministre de l’enseignement supérieur, traque le directeur de l’IRIC parce que j’ai une opinion qu’il n’a pas acceptée. Demande qu’on me sorte d’un établissement de manière illégale », a -t-il déclaré sur Vision 4.

La gestion approximative des affaires du Cameroun amène le communicant du RDPC à faire l’analyse selon laquelle certains barons du régime vivraient déjà dans l’après Biya.

« Moi je suis là parce que Paul Biya a tout donné à ce pays. Anicet Ekane était en exil à Paris. C’est grâce à Paul Biya qu’il peut s’exprimer dans l’opinion publique. Si je suis à Garoua aujourd’hui, c’est une manière pour certains de montrer que Paul Biya est fini et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent », a-t-il révélé.

Le Pr Messanga Nyanmding, malgré les injustices qu’il dit subir, croit toujours à un retour à la normale. Il n’exclut pas cependant l’option de la démission si la situation perdure. « Je suis homme politique, je suis courageux. Je vais allez plus loin. Je suis prêt même à démissionner si je ne rentre pas dans mes droits. Mais pour l’instant je fais confiance aux voies de droit », a fait savoir l’homme qui avait pourtant déclaré aimer la ville de Garoua et ses étudiants.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter