Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 31Article 585070

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 31 March 2021

Source: camerounweb.com

Le vol et la fraude prennent la carte d’étudiant à l’université de Yaoundé I

Au cœur de tous ces scandales, le Prof. Jean Claude Tchouankeu, doyen de la Faculté des Sciences de l'Université de Yaoundé 1.


L’université de Yaoundé I est au centre d’un nouveau scandale. Après le feuilleton des 1139 ordinateurs, voici de nouveau l'affaire d'inscription frauduleuse de 55 étudiants à la Filière Informatique. Au cœur de toutes ses frasques, le Prof. Jean Claude Tchouankeu de la Faculté des Sciences de l'Université de Yaoundé 1. Les faits remontent à la rentrée académique 2020 / 2021, le doyen de la Faculté des Sciences de l'Université de Yaoundé 1, aurait procédé, selon des sources à l'inscription frauduleuse de 55 étudiants, à la Filière Informatique. Le doyen de la Faculté des Sciences, aurait concrètement falsifié les résultats du concours d'entrée à la Filière Informatique pour permettre à ses étudiants d’y accéder, affirment des enseignants sous anonymat.

Selon nos sources, la Filière Informatique de l'Université de Yaoundé 1, est l’une des rares filières de cette université dont l’entrée se fait par concours sur étude de dossiers. Pour le compte de l’année académiques querellée, la Commission y relative, a été présidée par le Prof. Luc Calvin Owono Owono, vice-recteur. Après l’étude des dossiers, la commission s’est rendue compte après publication des résultats que 55 étudiants se sont frauduleusement retrouvés sur les listes des étudiants admis en Filière Informatique. Sur les 55 étudiants, 50 seraient issus de la région d'origine du doyen Jean Claude Tchouankeu. Des étudiants recrutés sur le volet dans le bureau du bureau, et en violation de la règlementation en vigueur.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter