Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580390

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 17 March 2021

Source: actucameroun.com

Le vaccin 'AstraMachin' vise à réduire la population africaine - Célestin Djamen

L’acteur politique camerounais demande par ailleurs au ministre de la Santé publique camerounais de ne pas accepter l’introduction de ce vaccin en territoire camerounais.


« De la peur du virus au virus de la peur. Les mondialistes eugenistes blancs vont échouer dans leur plan de décimer les populations africaines. Nous assistons aujourd’hui à un symptôme collatéral : la contagion de la peur. La méthode est simple gonfler les chiffres pour créer la psychose, la finalité étant d’imposer le vaccin-poison à tout le monde », écrit Célestin Djamen dans une récente sortie.

Pour lui il n’est pas question que le Cameroun procède à une campagne de vaccination contre le coronavirus car le traitement existe. « Nous militons pour zéro parent vacciné… zéro enfant vacciné au Cameroun. Pas besoin de vaccin il y a un traitement ! Ce vaccin contient une calamité majeure : les nanoparticules chadoX01 breveté Microsoft PCT qui permettra, via votre 5G Android non seulement de réduire votre immunité naturelle mais surtout de contrôler nos vies. Les Africains ne sont plus des cobayes, on ne peut plus accepter d’être la risée du monde, ça suffit », poursuit-il.

Manaouda Malachie

« Le vaccin Bill Gates pour réduire la population mondiale et en particulier africaine d’au moins 500.000.000 d’âmes continue à être rejeté et la liste ne cesse de s’allonger. Hier l’Autriche, la Norvège, l’Islande, le Danemark, la Thaïlande, aujourd’hui l’Allemagne et mieux la France (le plus fervent supporter de AstraMachin), le Cameroun doit en tirer toutes les conséquences et rappeler au Monde qu’il y a un traitement africain et plus spécifiquement camerounais contre ce virus occidental (merci Monseigneur) », ajoute-t-il avant d’appeler Manaouda Malachie à plus de responsabilité.

« Monsieur le Ministre, votre Excellence les Camerounais sont suspendus à vos lèvres. Nous saluons déjà votre geste de suspendre les commandes de ce poison en le soumettant au Comité Scientifique National et nous ne doutons pas que vous continuerez à faire preuve davantage de sagesse. La santé des Africains et la santé tout court des populations n’ont pas de prix », conclut-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter