Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 21Article 536335

General News of Friday, 21 August 2020

Source: Actu Cameroun

'Le temps des conquêtes tribales des terres est à jamais révolu' - Dieudonné Essomba

Dans une tribune au vitriol, l’économiste et par ailleurs consultant de Vision 4 estime que l’heure n’est plus actuellement aux conquêtes des terres.
Dieudonné Esssomba revient encore sur le fameux débat des conquêtes des terres au Cameroun. Dans une tribune publiée ce vendredi 21 août 2020, il fait un peu d’histoire. « Dans une avant la création du Cameroun par les Allemands chaque Communauté conquérait et conservait se terres à la pointe de la sagaie. Cela a donné lieu à des migrations très importantes dont nous voyons aujourd’hui des stigmates ».

Pour lui, le premier impact de l’arrivée des allemands au Cameroun, c’est la pacification, autrement dit, l’interruption définitive de ces pratiques de conquête et la fixation de chaque communauté sur le territoire qu’elle avait déjà conquis. « L’histoire précoloniale des conquêtes terres a donc été gelée par les Allemands, au point où les Allemands les ont trouvées. Malheureusement, certains trainent encore la nostalgie de cette époque comme une plaie vive », fulmine Dieudonné Essomba.

Il poursuit que l’argument de la « valorisation des terres », est une vaste escroquerie. « Vous ne pouvez pas aller valoriser une terre qui ne vous appartient pas et évoquer cette valorisation pour vous en approprier », lance-t-il. « Il est important de rappeler aux uns et aux autres que le temps des conquêtes tribales des terres est à jamais révolu et qu’un projet, basé sur cet objet n’est pas viable », rappelle l’économiste.

« La cupidité ne doit pas nous conduire à bâtir des châteaux sur Mars. On comprend bien sûr que les gens qui passent chez els Bassa, les Bulu, les Makia, les Makia, les Baya ou les Mboum soient tétanisés par autant d’espace libre et caressent des espérances d’y mettre la main, mais c’est aussi une grande qualité que ne jamais regarder les biens des autres avec convoitise ! », conclut Dieudonné Essomba.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter