Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 12Article 561980

General News of Saturday, 12 December 2020

Source: Actu Cameroun

Le seul parti qui marche au Cameroun c’est le parti des sous-préfets et des préfets - Albert Ndzongang

Joint au téléphone le jeudi 10 décembre par radio Equinoxe, l’homme politique soutient que la lutte pour la libération du Cameroun se poursuit.

Albert Ndzongang, le conseiller spécial du président national du MRC, a fustigé le RDPC son ancien parti. Selon lui, « le seul parti qui marche ici c’est le parti des sous-préfets et des préfets. C’est le parti de mon ami Atanga Nji qui profitant des moyens de l’Etat, peut aller en hélicoptère encadrer les soldats casqués et dire aux peuples : « soyez tranquilles, il y a la paix.»

Pour l’homme politique, Maurice Kamto est plus que jamais déterminé à chasser le régime Biya du pouvoir. Mais surtout, explique-t-il, amener le Cameroun à la prospérité. Le MRC c’est le moyen par lequel le Pr. Maurice Kamto veut atteindre l’ensemble des Camerounais. Les gens sortiront tant que leur liberté est en péril.


«Ce n’est pas un combat de Maurice Kamto»

« Chaque Camerounais, qu’il soit du RDPC, du PCRN…est en combat. Quel est le combat du Camerounais c’est avoir sa liberté ; c’est pouvoir vivre dans un pays en paix. Ce n’est pas un combat de Maurice Kamto. Le combat va continuer jusqu’au jour où vous allez dans l’urne vous êtes convaincu que la personne que vous choisissez sera celle qui sera déclarée élue pour le poste mis en compétition. », martèle l’ancien militant du RDPC.


« Le combat c’est pour nous tous mais il y a des malades qui s’ignorent. Il faut que le policier sache que l’arme qu’on lui a donnée c’est pour protéger la population et non pour la tuer. Donc le combat continue, c’est un combat intellectuel, un combat dans la paix. Et sachez que ça prend du temps ; quand les Um Nyobé combattaient pour l’indépendance, ils sont morts sans la voir. Quand vous luttez pour un idéal, vous ne vous arrêtez pas en chemin parce qu’on vous a tendu un morceau de pain. », conclut Albert Ndzongang.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter