Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 19Article 568022

General News of Tuesday, 19 January 2021

Source: www.camerounweb.com

Le rapprochement de Kamto de la France trouble le sommeil des proches de Biya

La dernière sortie de Maurice Kamto sur les réseaux sociaux crée une psychose au sein du clan Biya. Etoudi serait-il abandonné par Paris? Telle est la question que se posent les caciques du pouvoir qui mettent en doute la sortie de Kamto comme de pur hasard. Bertin Metsengue, qui défend le régime bec et ongles soutient que Maurice Kamto s'est rapproché un peu trop de la France et qu'il en est d'ailleurs devenu le toutou de cette dernière. De quoi je me mêle? dira l'autre. Cette sortie sonne comme un glas dans le camp Biya, nous assure une source interne qui révèle que le régime tente de se placer dans de bonnes graces de la France. Lecture!


Maurice Kamto du MRC comme Cabral Libii du PCRN par médias interposés ont ce dimanche porté main forte à l’ambassadeur de France via facebook pour le premier et Bnews pour le second. Leurs sorties respectives sont conséquentes à celle du diplomate français en début de semaine dernière visant à démentir l’existence d’accords secrets entre son pays et Le Cameroun ayant échoué le 26 Décembre 2020.

Cette semaine qui s’est achevée ce dimanche 17 Janvier a été tout de même très mouvementée quand à l’actualité des accords secrets entre Yaoundé et Paris. L’Ambassadeur de France à Yaoundé a fait une sortie pour nier l’existence d’accord secret entre le Cameroun et son pays avant de poursuivre que l’information selon laquelle ces accords auraient échoué le 26 Décembre 2020 est « mensongère ». Cette réaction est la conséquence d’une intense communication des patriotes et des nationaux camerounais depuis plus d’un an sur les clauses secrètes en en rapport avec le FCFA qui liaient les deux pays jusqu’aux 26 Décembre 2020. La réaction des soldats de la Françafrique ne s’est pas fait attendre Maurice Kamto habitué des réseaux sociaux a fait une sortie sur sa page facebook à ce propos quand à Cabral Libii, il profitait de l’occasion en or que lui offrait Ernest Obama à BNews pour défendre la mère-patrie.

Maurice Kamto , le Toutou de l’Elysée
Les patriotes et les nationaux ont célébré la date du 26 Décembre 2020 comme étant ce moment qui a marqué la fin des accords secrets. Seulement dans sa sortie Maurice Kamto, en illustrant ce qu’il appelle la « bouc-emissarisation » évoque une date « Les accords dont il s’agit seraient arrivés à échéance à la fin d’année 2019 » pourtant Les patriotes parlent de fin d’année 2020. En clair , Juriste de son état, Maurice Kamto révèle sans que se soit son intention la période à laquelle ces accords secrets avaient pris fin. Le 26 Décembre 2019.

Fait inédit, dans cette période on note la naissance de l’Eco. Le 20 Décembre 2019 . Emmanuel Macron était allé célébrer le renouvellement de ces accords le 20 Décembre 2020 en Cote d’Ivoire six jours avant leur terme. Paul Biya et plusieurs de ses pairs en zone CEMAC en avaient alors marqué leur désaccord et un différé d’un an avait été concédé . La sortie de Maurice Kamto de ce Dimanche confirme l’hypothèse selon laquelle, Il était porteur d’un projet insurrectionnel visant à renverser le pouvoir de Yaoundé pour renouveler ces accords en guise de récompense pour le soutien à la Mère-patrie.

Le 25 Fevrier 2020, le Président Français faisait comprendre au monde entier qu’il avait fait « pression » au régime de Yaoundé pour la libération de Maurice Kamto. Il y a encore quelques semaines de cela , le même Maurice Kamto a lancé un autre appel à l’Insurrection. Assigné à résidence, le président français va une fois de plus « faire pression » sur Paul Biya pour lever cette assignation. Il est donc facile de déduire qu’il y’a une menace de déstabilisation pour la pérennité de ces accords secrets dont le porteur de ce plan est Maurice Kamto et le donneur d’ordre est sa mère-patrie.

Cabral Libii le « macron Camerounais », un espoir perdu de la jeunesse
L’arrivée de Cabral Libii sur la scène politique camerounaise en 2017, a suscité un engouement véritable de la politique chez les jeunes camerounais et un désir de s’intéresser à nouveau à la politique. Beaucoup de Jeunes ont même vu en Cabral, une candidature valable pour la présidence de la République. Mais son gout pour les cameras, sa prétention démesurée et sa forte propension au pédantisme et son caractère moralisateur vont vite décourager cette jeunesse.

Cabral Libii, alors candidat à la présidentielle en 2018 a accusé les fidèles musulmans de nuisance sonore dans une émission à Canal2 alors même que ces cloches qui appellent à la prière ne nuisent en rien les camerounais bien au contraire sont un repère temporel pour les non musulmans et une alerte ou un réveil pour les fidèles. Chasser le Naturel il revient au galop, Cabral Libii n’est pas allé du dos de la Cuillère pour qualifier de « débat de fou » un débat qui a court à l’opinion camerounaise et qui est présent depuis plus d’un an.

De plus, Ce débat concerne spécifiquement le FCFA, monnaie étrangère que le pays utilise depuis son indépendance avec 13 autres pays africains. Un député de la Nation trouve donc à insulter l’intelligence des patriotes et nationaux camerounais qui dénoncent et indiquent le caractère inique de ces accords que l’Honorable député de la Nation , Juriste internationaliste a voulu nier pour après confirmer au moins une ou deux choses dans ce débat courageux portée par tout un peuple.

Cabral LIBII , en mode danse Bafia
Des deux choses que cabral Libii a confirmé, il y a le nom officiel que portent ces accords secrets « accords de défense » « Je reviens aux accords du 26 décembre 1959 qui sont donc appelé accords de défense. Voila le nom officiel. » H. Cabral LIBII. De plus, il reconnait que les clauses de ces accords n’ont jamais été publié « Malheureusement ce contrat là, ce traité je ne sais pas si vous l’avez rencontré quelque part n’a jamais fait l’objet d’une quelconque publication. Mais toujours est il que les extraits qui ont été communiqué nous les connaissons » H.CABRAL LIBII. Pourtant l’ambassadeur de France à Yaoundé Martèle qu’il n y a jamais eu d’accords secrets et que tous les accords entre les deux pays sont disponibles et en ligne.
Qui du diplomate français ou de l’Honorable député Camerounais « ment » ? Pire encore, le député camerounais révèle à mondovision que ces accords de défense signés entre les deux pays l’on été sans la présence d’un seul camerounais. « La résolution des Nations Unies qui consacre l’indépendance du Cameroun date de 1959. Le Cameroun négocie donc un accord avec la France même si le Cameroun était représenté par des Français ».

Ces accords secrets dont le nom officiel est « accords de défense » ont échoués en 2009 car il avait une durée de 50 ans soit ! Fait troublant dans les propos du député, il révèle qu’aucune clause soutenant cette révision n’a figuré dans le communiqué final en dehors du point à caractère militaire. Accords révisé en 2009, mais ratifié par un autre président en 2012 parce qu’on croyait mettre un pantin à la tête du Cameroun en Octobre 2011 pour reconduire les dits accords secrets iniques et immondes qui ont donné le sous sol camerounais à un pays étranger durant 50 ans.

Même scénario comme en 2019, où on tarde à signer la fin du FCFA demandé en 2019 en zone CEMAC parce qu’on croit pouvoir déstabiliser le pays mettre un pantin comme Maurice Kamto au pouvoir pour reconduire ad vitam aeternam cette esclavage servile. Résultat des courses, le Cameroun est entouré des rebellions autour de ses frontières. A la question, si ce traité n’a jamais fait l’objet d’une publication comment pouvez vous nier que l’échéance était le 26/12/2020 ? Comment savez vous que la durée était de 50 ans ? et comment expliquer la naissance de l’Eco en fin d’année 2019 comme tentait de le préciser Maurice Kamto en ironisant sur la fin des accords spéciaux ?

Les Opposants Pantins en conflits contre le peuple camerounais
Des trois acteurs défendant une même cause, la Françafrique il se dégage une incohérence et un désir manifeste de vouloir cacher quelque chose qui est visible et dont les conséquences sont perceptibles par l’immense majorité des camerounais. Si le Diplomate français est dans son rôle de défendre son pays que défendent Libii et kamto ? Rien du tout à part leur désir de se faire adouber par la France parce que selon eux, la France aurait encore un mot à dire dans la succession à la tête du Cameroun. C’est cela qui est risible. Le Chef de l’Etat l’a pourtant dit de plusieurs façons et à plusieurs occasions. « le Cameroun n’est la chasse gardée d’aucune puissance » ou encore « le Cameroun entend rester maitre de son destin ».

Le peuple Camerounais et son autorité politique savent qu’il a existé des accords spéciaux à caractère léonin qui ont prévalu jusqu’au 26 Décembre 2020. Le débat ici ne se situe plus sur la véracité ou non de cette vérité flagrante. Mais le débat est celui de combien de temps le pays a besoin pour préparer son économie à la sortie de cette esclavage monétaire ? Le FCFA relève désormais de l’histoire dans la conscience du peuple camerounais !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter